Chaussez vos Runnings !
 [Flaneur - Connexion]
Sujets
samedi 04 avril 2020
 Bloc connec

Nom d'utilisateur :


Mot de passe :
 Ephémérides
En ce jour...
1914
Naissance de Marguerite Duras.
1949
Fondation de l'OTAN.
1968
Assassinat de Martin Luther King.
1996
Le secrétaire américain au Commerce, Ron Brown, trouve la mort près de Dubrovnik dans un crash aérien.
2019
St Isidore
 Activité du Site

Pages vues depuis 31/07/2006 : 35 671 501

  • Nb. de Membres : 1 522
  • Nb. d'Articles : 431
  • Nb. de Forums : 79
  • Nb. de Sujets : 21
  • Nb. de Critiques : 6

Top 10  Statistiques

21 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
| Des Questions? La FAQ | Des Questions? Le Glossaire | Des Questions? Les Forums | Des Questions? Astuce du jour | Tableau des records | Records à l'entraînement



Sénèque : Quand la haine respire le sang, elle ne sait se dissimuler.
Glossaire

Sélectionner une catégorie
Tous (35) Tous (35) Internet (1) Internet (1) Les termes employés en CAP (34) Les termes employés en CAP (34)

Recherche par : -


[ A  | B  | C  | D  | E  | F  | G  | H  | I  | J  | K  | L  | M  | N ]
[ O  | P  | Q  | R  | S  | T  | U  | V  | W  | X  | Y  | Z  | Autres ]

34 Réponse(s)
Acide lactiqueSubstance produite dans les fibres musculaires au cours de l’exercice, sous-produit du processus anaérobie (sans oxygène) de production d’énergie. Dans les milieux sportifs, l’acide lactique et le lactate sont les boucs émissaires tout désignés des douleurs associées à l’effort. Mais les scientifiques savent aujourd’hui que l’acide lactique et le lactate n’ont pas tous les torts qu’on leur prête : ils ne sont pas responsables de la fatigue, des crampes, ni des courbatures. Et dans plusieurs situations, la performance dépend de l’habileté des athlètes à produire plus d’acide lactique, et non pas moins, comme plusieurs le pensent.
 
Aérobie et AnaérobieL’énergie nécessaire pour la contraction musculaire et, donc l’exercice physique, provient à la fois d’un processus qui utilise l’oxygène (aérobie) et d’un processus qui n’en utilise pas (anaérobie). Le processus aérobie peut fournir une quantité théoriquement inépuisable d’énergie, mais à un taux qui n’est pas très élevé (la consommation maximale d’oxygène reflète ce taux). Le processus anaérobie fournit l’énergie à un taux très élevé, mais en quantité limitée.
 
Aponévrosite Inflammation de l’aponévrose qui est une enveloppe qui entoure le muscle. La plus courante chez le coureur est l’aponévrosite plantaire. Elle est très douloureuse et l'appui répété entraîne des douleurs à la pose du pied.
 
Capacité aérobie75 % à 80 % de la VO²Max.
 
Capacité anaérobieQuantité totale d’énergie qui peut être fournie durant un effort menant à l’épuisement, par les processus énergétiques qui n’utilisent pas l’oxygène. On peut faire la distinction entre la capacité anaérobie alactique et la capacité anaérobie lactique (selon qu’il n’y a pas ou qu’il y a production d’acide lactique, respectivement). Au cours d’efforts maximaux brefs, la majeure partie de l’énergie provient des processus anaérobies ; c’est donc chez les spécialistes des épreuves comme le sprint que l'on trouve les capacités anaérobies les plus élevées.
 

réponses suivantes

Soumettre une définition
Terme :
Catégorie : -
Définition :
Liens Web : (http://...)
Anti-Spam / Merci de répondre à la question suivante :
(8 / 2) - 1 = 
HTML généré en: 1586027399.3792 seconde(s)