Chaussez vos Runnings !
 [Flaneur - Connexion]
Sujets
mardi 18 septembre 2018
 Bloc connec

Nom d'utilisateur :


Mot de passe :
 Ephémérides
En ce jour...
1793
Pose de la première pierre du capitole à Washington.
1970
Mort du guitariste Jimmy Hendrix.
1981
Abolition de la peine de mort en France.
2018
Ste Nadège
 Activité du Site

Pages vues depuis 31/07/2006 : 31 531 232

  • Nb. de Membres : 1 514
  • Nb. d'Articles : 431
  • Nb. de Forums : 79
  • Nb. de Sujets : 21
  • Nb. de Critiques : 6

Top 10  Statistiques

4 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
| Des Questions? La FAQ | Des Questions? Le Glossaire | Des Questions? Les Forums | Des Questions? Astuce du jour | Tableau des records | Records à l'entraînement



Georges Courteline : Les femmes sont tellement menteuses, qu'on ne peut même pas croire le contraire de ce qu'elles disent.
La Bretagne à nos pieds : Lacrime est parfaite !

(2364 mots dans ce texte )  -   lu : 1779 Fois     Page Spéciale pour impression

La 2e PCaPienne qui s'est prêtée à notre jeu de l'interview, c'est Lacrime notre Bretonne nationale...


MARC78 : Bonjour Lacrime ! Alors, la course à pied, cela t'a pris toute petite déjà ? Depuis combien de temps cours-tu ?
 

LACRIME : Bonjour Marc ! Oui la course à pied m'a pris quand j'étais jeune... quoique petite aussi car à 11/12 ans je n'étais pas super grande. LoL
Je me souviens de mon 1er cross et les entraînements avec le collège, je détestais ça et puis j'étais arrivée dans les 10 premiers et j'ai trouvé ça pas trop mal pour quelqu'un qui n'aimait pas. Et au fur et à mesure du temps j'ai aimé de plus en plus les cross et la piste (court et fond). Ensuite j'ai continué au lycée mais seule puis à l'armée où on ne peut pas dire qu'il y a des flèches là-bas (au 1er et 2e degrés). Et le symptôme de la course est revenu de plus belle 10/11 mois après avoir eu mon fils. Attention c'est très dangereux car mon 1er défi a été de faire un semi après 18 mois d'arrêt et seulement 5 mois pour me préparer... imaginez les kilos en trop. MDR 

1 an après, le défi était de faire le raid du golfe... toqué on peut le dire surtout que j'ai fait ma prépa pendant 4 mois et arrêt 15 jours avant le départ pour cause de grossesse... 5 mois, imaginez-vous un peu ! Et depuis je cours, après quoi, des défis, des victoires et cela depuis des années. Et ça persiste depuis 15 ans. 15 ans que je saoule à ne parler que de CAP d'ailleurs sur 2 questions je développe... aussi long qu'un ultra.
 

MARC78 : Tu as couru très longtemps seule, aujourd'hui tu es en club, quels changements cela va apporter à tes entraînements ?
 

LACRIME : Cela va m'apporter plus de régularité sur mes entraînements. Imaginez bien qu'avant je pouvais ne pas courir durant 7/10 jours puis reprendre et le tout avant une course importante pour moi, ce n'était pas raisonnable. De plus je m'entraînais à la sensation mais un peu à l'arrache, sans fractionnés, sans sortie spécifique, etc. Depuis mon entrée en club je connais ma VMA... YOUPI, je l'estimais à 16 et elle est 17,5 donc ça change tout. Ensuite je fais du fractionné, le retour à la piste et bien ça a été une jouissance... pas de mauvais jeu de mots, Monsieur !!! NON, je veux dire que j'ai retrouvé des sensations de ma jeunesse... de mon adolescence en fait, car je ne suis pas si âgée que ça... MOI. MDR
J'ai des plans d'entraînement pour les courses que je choisis, je travaille pour faire mes courses dans de meilleures conditions. 

Maintenant ça fait 1 mois et demi que j'y suis et j'ai déjà "évolué" en vitesse, en souffle (plus de crise depuis que je travaille le fractionné) en mode travail car c'est 5 fois par semaine de CAP et 1/2 de VTT. C'est plus encourageant de courir à plusieurs que seule, surtout en vitesse.

MARC78 : Et quand on court seule, libre choix de ses courses, le fait d'être en club, cela va t-il orienter ton type de course ? 

LACRIME : Pas du tout, mon club est LIBERTE, je choisis mes courses, on programme mes plans dessus et c'est tout. Pas de courses obligatoires à faire, je suis libre. Exemple il y a 10 jours il y avait un interclubs et bien je n'y suis pas allée car j'avais programmé une course qui finalement a été annulée mais on ne m'a pas demandé de venir, même si chez les femmes je suis la plus rapide. J'ai posé les choses en disant : « voilà je fais tant de courses par an, je démarre toujours ma saison en janvier ; dès février/mars je prépare un célèbre 10 km puis un défi trail puis re-route et re-trail pour finir en prépa raid puis repos avec reprise douce en août pour tester ma vitesse après le raid. De là, je prépare de la route jusqu'en novembre pour finir sur un 12 h ». 

Bien sur mon coach m'a dit qu'il fallait éviter de mélanger trail/route/ultra et plus se consacrer à un ou deux trucs sur l'année, soit vitesse soit puissance. Mais j'ai bien précisé que je fonctionnais comme ça pour éviter de me lasser, que j'aimais cette façon de faire et que ça roulait comme ça. On m'a dit OK, de toute façon je suis bornée et si cela ne va pas avec eux je sais déjà qu'un gros club comme Auray m'accueillerait à bras ouverts et en partant sur mon plan de courses. Donc pour moi ce sera toujours trail/route/ultra.
 

MARC78 : Un programme chargé donc pour ta saison 2010, beaucoup de podiums t'attendent… Familialement parlant, ce n'est pas trop dur ?
 

LACRIME : Chargé, oui et non car certaines courses de cette année ne feront pas partie de mon programme car tout d'abord il n'y avait pas de parité, juste une place pour une femme sur le podium contre 5 pour les mecs, je dis NON ! Ensuite certaines me serviront de base d'entraînement donc le podium ne sera peut-être pas assuré mais cela servira de tremplin pour les autres courses en espérant toujours une meilleure place que les années d'avant sauf si j'ai déjà eu la victoire. LoL

Mais sinon je prévois :

- 7 routes dont certaines serviront de tremplin (environ 2/3)
- 3 trails dont un défi
- 4 courses natures
- 2/3 ultras (si un ne disparaît pas en 2010 et qui est une base d'entraînement).

Donc sur 12 mois 17 courses ce n'est pas méchant, après, elles sont réparties sur 10 mois donc on réduit la répartition. 

Au niveau famille ça va plutôt car sur certaines courses, les enfants peuvent venir faire la leur : on va dire 2/3. D'autres se font le matin et là j'y vais seule comme ça je rentre pour le midi et monsieur a eu les enfants toute la matinée. Le plus dur, on va dire, c'est quand ils viennent sur la course l'après-midi, car il faut tenir les enfants et pour zhom c'est pas toujours facile. Après pour les ultras là c'est NO SOUCI. Zhom adore que je les fasse, en plus c'est lui qui m'a branché pour celle dans 13 jours. Il sait que la CAP compte beaucoup pour moi et que si je ne cours pas et bien on va dire que JE SUIS CHIANTE et que j'ai sur moi à ce moment-là... mon COSTUME DE CON. LoL
Sinon pour le moment, je ne travaille pas donc je m'entraîne pendant l'école sauf le mercredi soir, c'est piste et le dimanche, c'est club mais cela ne change rien car j'ai toujours couru le dimanche. Le jour où je bosserai (si un jour je trouve des enfants à garder... sinon je vends les miens ou mon homme) et bien ce sera après le boulot, le soir, de nuit ou de jour, on verra bien.
 

MARC78 : Ton meilleur souvenir en course ?
 

LACRIME : Peut-on n'avoir qu'un seul meilleur souvenir en ayant de la route, des trails, des ultras et du cross en 15 ans de carrière pro/maman CAP ? LoL
C'est vrai que j'ai plusieurs bons souvenirs, en choisir un seul serait dur car il y a la course en elle même, l'avant course... hum je crois que je vais être obligée de vous faire un ULTRA CR des meilleurs moments de course.
Mon tout 1er est mon podium en cross qui a donné lieu par la suite à une qualification en championnat de FRANCE (ça c'est un truc comme ça facile).
Mon meilleur en route a été mon podium sur un 10 km connu du coin face à de grandes coureuses qui étaient elles en club, là je crois que j'étais sur le CUL
. (NDLR : Et elles aussi je pense !!!) 

Mon meilleur en trail a été mon 1er défi, car j'avais l'appréhension de courir vite la nuit et recourir le lendemain et sans prépa avec juste 3 semaines, ça faisait court mais ça l'a fait sur les 2 avec 2 victoires.
L’ultra qui est mon meilleur souvenir, c'est tout d'abord celui où je t'ai rencontré toi, MARC78, et aussi plus tard Francine, je crois qu'on ne peut rêver de mieux pour commencer un ultra, se retrouver entre dingues de CAP. Mais surtout celui que j'ai fini en 2007 après 14 h de pluie, je crois que je peux être fière comme celui de cette année où je n'ai pu avaler que du liquide du début à la fin avec une hypoglycémie sur la fin et qui m'a permis de quand même faire un petit podium.
Mais avant tout, le plus beau souvenir, c'est quand je passe la ligne d'arrivée avec en poche un podium et que je vois l'éclat de joie dans le regard de mes enfants.

MARC78 : Et ton pire souvenir en course ??

LACRIME : Le pire... heu je cherche... patience je cherche car malgré des difficultés, ça finit toujours bien. Patience… 

5 minutes plus tard... encore patience S.V.P... Je cherche...
Pas d'inquiétude je ne passe pas du PC aux toilettes... je réfléchis. LoL 

Ah oui… c'est bon j'ai trouvé ! Tout d'abord malgré un podium, malgré un membre de PcapPassion Course A Pied présent ce jour là, malgré une joie retrouvée sur la fin en voyant mes 2 anges... heu pardon mes 2 monstres... Je dirais mon 1er 12 h. Je l'ai loupé, à cause de moi et moi seule et malgré tes mises en garde, Marc (Oh merci grand Marc pour tes conseils… je suis à genoux là, pour te vénérer… tu me vois bien là ?) (NDLR : Oui oui je vois !! LoL) Et malgré mes propres mises en garde (faut être un peu déboulonné pour ne pas s'écouter quand même), je le savais depuis le début qu'il fallait prendre un départ en douceur, un départ comme à mon 2e raid et pas comme au 1er, qu'il fallait manger, etc. Mais non, plus fort que tout, je suis partie comme une débile à 13/14 km/h et ceci durant 2/3h... 

Imaginez comment j'étais fière de courir aussi vite avec mon MP3 et de me dire tout va bien entre 9/10 h comme ça et tout roule. Mais ce qui devait arriver arriva : LE MUR, oui vous avez bien lu, je me suis le pris le mur sur un 12 h. Comment être aussi bête ou têtu surtout quand on le sait ? Et bien un mur en pleine nuit quand il gèle, ça fait mal. Car repartir c'est dur, le froid, le moral, le physique. Dur de passer dans une salle chauffée et courir au froid. D'avoir les intestins qui vont BLOUK BEURK quand on ne boit que de l'eau glacée et que l'odeur du café ou de la soupe vous donne envie de vomir comme le solide que vous avez choisi. Là, on se dit pourquoi je suis là ? Et pas au chaud dans mon lit, pourquoi faire la maligne en pensant que c'est dans la poche ? 

Et puis une petite voix nous dit que c'est pour le Téléthon, des enfants souffrent chaque jour. Alors on repart mais le moral n'y est pas car c'est dur, le froid est dur, manger est dur. Et même si au lever le moral revient grâce au soleil (merci à toi grand soleil... M**** il a foutu le camp depuis quelques jours car il pleut plus qu'autre chose en ce moment... qu'il aille se faire voir alors), grâce à l'arrivée des gens qui viennent faire leur footing sur la piste (même si ils me cassent les pieds à courir moins vite que moi au bout 10 h en plus de papoter... vos g******... certains comprendront que c'est pénible sur la fin). Même si je suis heureuse qu'un membre de PCAP... et pas n'importe lequel, bien sûr, un grand monsieur nommé MARC78 ait fait un podium en explosant son record sur 24 h, même si j'ai fait un podium, je suis déçue de cette course car les 100 km n'ont pas été faits et ça à 8 km près.
 

MARC78 : Joli terrain de jeu que la Bretagne, j'ai pu en juger ! Tu te vois ailleurs aujourd'hui ?

LACRIME : Pour le moment non je ne me vois qu'en Bretagne, non pas que je ne veuille pas mais mon banquier lui ne veut pas... dis, tu ne veux pas être le mien ? Sérieusement, j'aimerais tant courir sur d'autres terrains mais que pour des ultras ou des trails/raids, la CCC ou l'UTMB, la Trans'Aq, la diagonale des fous, le marathon des sables, la 6000D, des raids aussi, Egypte, U.S.A, etc. Pour le moment ce sont des courses où j'aimerais justement me voir... ailleurs. 

Pourquoi pas les Templiers aussi, le raid de l'Estuaire ou l'Eco-trail qui sont plus près et plus abordables dans un futur plus proche.

MARC78 : Merci beaucoup LACRIME de t'être prêtée au jeu de l'interview !!! Une question que j'aurais oublié ???
 

LACRIME : … Oui. Aimerais-tu m'accompagner un jour sur une grande course mythique comme la diagonale des fous ou l'UTMB ? Ma réponse serait sans appel : (si j'ai les moyens) ce serait un grand OUI de joie, de bonheur et un Honneur. (Note de Marc : Merci beaucoup, j'en suis très touché, et ce sera réciproque !!!)




Retour à la sous-rubrique :

 Autres publications de la sous-rubrique :
HTML généré en: 0.269 seconde(s)