Chaussez vos Runnings !
 [Flaneur - Connexion]
Sujets
lundi 19 novembre 2018
 Bloc connec

Nom d'utilisateur :


Mot de passe :
 Ephémérides
En ce jour...
1786
Naissance du compositeur Carl Maria von Weber.
1905
Première ligne de bus à essence de Paris, rue de Rennes.
1969
Naissance de Thi Phuong Dung Bùi
1977
Rencontre historique entre Anouar el-Sadate et Menahem Begin.
2018
St Tanguy
 Activité du Site

Pages vues depuis 31/07/2006 : 31 909 119

  • Nb. de Membres : 1 516
  • Nb. d'Articles : 431
  • Nb. de Forums : 79
  • Nb. de Sujets : 21
  • Nb. de Critiques : 6

Top 10  Statistiques

4 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
| Des Questions? La FAQ | Des Questions? Le Glossaire | Des Questions? Les Forums | Des Questions? Astuce du jour | Tableau des records | Records à l'entraînement



Madame Roland, Dernières paroles sur l'échafaud : Les français ne sont pas faits pour la liberté, ils en abuseraient.
Pascal75 : notre révélation "fluo" de ce 2e semestre 2009 !!!

(1852 mots dans ce texte )  -   lu : 1695 Fois     Page Spéciale pour impression

Pascal75

C'est Pascal75, notre révélation 2009 de ce dernier semestre, qui se prête à notre petit jeu de l'interview.

MARC78 : alors Pascal, le virus de la course à pied, il t'a contaminé quand ?

PASCAL75 : bonjour Marc… Tout d’abord, je suis très honoré d’être interviewé par le grand MARC78, un modèle pour beaucoup de membres. Je me demande si tu n’es pas le porteur du virus le plus contagieux !
Contrairement au H1n1, il est inutile de savoir si il faut se faire vacciner ou non. Pourtant Madame Bachelot, en donnant le départ du dernier 10 km de Paris centre puis juste après celui de la course contre le cancer du sein, n'a pas attrapé le virus de la cap. Soit elle est bien immunisée, soit il ne s’attrape pas aussi facilement.

J’ai été contaminé il y a deux ans par Hubert75003. C’est ça d’être en contact toute la journée dans le même bureau, de l’avoir comme voisin… mais surtout comme ami ! Nous ne partageons pas tout (je n’aime pas trop le Ricard), mais assez de choses pour qu’il me transmette ce qui est devenu sa passion !
Il voulait perdre du poids et, pour l’encourager et le motiver, de temps en temps j’allais courir avec lui. Loin de nous l’idée de faire de la compétition.
Il s’est pris au jeu et, de fil en aiguille, a commencé à participer à diverses épreuves en compagnie de Patrick75… (comme quoi quand Hubert est malade, il vaut mieux rester éloigné). Pour le fun, j’ai participé à quelques courses avec eux, mais à chaque fois ce n’était que souffrance avec des temps très éloignés des deux compères.
Le lundi matin, il racontait ses performances aux collègues des Archives, et je l’écoutais très envieux de ses exploits.
A l’automne 2008, la déception d’arriver de longues minutes derrière lui m’a poussé à m’entraîner, pour diminuer la différence qu’il y avait entre nous… Pourtant je n’y arrivais pas ! L’année dernière, au trail des Flambeaux à Monfort l’Amaury, j’avais souffert le martyr, prêt à renoncer à la cap… Puis est venu « le » déclic (le renouveau !). Les 15 km de Conflans St Honorine : pour la première fois, je négociais une course dans un temps raisonnable, sans laisser trop de souffrance sur le bitume. A partir de ce jour, j’ai commencé à m’entraîner autant que mon pote et lui s’est mis à son tour à m’encourager. A force de persévérance et avec des résultats positifs, je me sentais prêt à relever des défis… et ce dès 2009 !
J’étais contaminé !


MARC78 : nous avons pu le constater sur La Route des 4 Châteaux : en 2 ans, d'énormes progrès ! Ta semaine type course à pied : Régulière/Motivée ou "Quand je veux/Quand je peux" ?

PASCAL75 : en fait j’ai vraiment commencé à m’entraîner sérieusement depuis tout juste 1 an. Les aléas de la vie ont fait que mes week-ends étaient chargés. Pendant trois ans, un vendredi sur deux, je partais à valenciennes retrouver mon amie et le suivant c’est elle qui descendait sur Paris. Bien entendu, je n’allais pas l’abandonner pour aller courir… Depuis 18 mois, elle a tout abandonné pour venir vivre avec moi. Alors j’ai pu m’investir à fond dans la course à pied… la fatigue des voyages en moins.

En règle générale, je cours avec Hubert le mardi et le jeudi (sorties d’1 h à 1 h 30) et une sortie longue le samedi ou le dimanche quand il n’y a pas de compétition. Nous faisons cela régulièrement. Quand l’un est un peu moins courageux, le second motive l’autre. Suivant ma forme et mes sensations, il m’arrive d’aller courir le mercredi… C’est le cas en ce moment.
La motivation vient aussi en fonction des objectifs que l’on se choisit. Ainsi pour préparer mon premier marathon et le deuxième d’Hubert, nous avons respecté scrupuleusement un plan d’entrainement. Pendant toute cette préparation, à aucun moment l’envie de rester à la maison ne s’est présentée.
Malheureusement, à la suite de ce marathon une tendinite m’a empêché de bien me préparer pour mon premier 100 km… celui de Steenwerck, et je n’ai retrouvé mes moyens physiques qu’aux foulées Royales de Saint-Germain, au mois de juin.
Quelquefois c’est un peu au feeling. Je me suis surpris à partir avec très peu d’enthousiasme et au bout du compte faire une sortie de plus de 25 kilomètres.
Mais une chose est sûre : pour Hubert, pas de cap le vendredi… c’est jour du Ricard et on ne badine pas avec la religion !

MARC78 : justement, côté courses, de grands projets pour 2010 ?

PASCAL75 : il y a tellement de courses à faire… Quand je lis certains CR, des frissons me parcourent l’échine en m’imaginant être à la place de ceux qui les écrivent. J’ai envie d’en courir énormément (voir toutes), hélas il faut faire des choix. Pour 2010, je voudrais prendre une petite revanche sur le 100 km… Avec Hubert, nous comptons effectuer les 100 km de Belvès… En espérant une météo plus clémente que 2009. Il paraît que certains ont connu quelques galères cette année.
Avant de prendre trop de « bouteille » Je me paye un gros défi pour mes 47 ans : les 24 h 00 de Villennes... avec comme un grand bonheur, la participation de beaucoup de membres de la famille PCaP. L’inscription est déjà faite… et franchement, avec mon pote on a hâte d’y être !
La Transbaie est au programme, pour le fun et aussi parce qu’Hubert a besoin de moi pour donner un bain de boue à notre Francine nationale... et comme je ne peux rien refuser à mon pote…
Et bien entendu, les 20 km de Maroilles : pour l’ambiance, pour le Nord et aussi parce que tant que l’on n’aura pas gagné notre poids en Jenlain on y retournera chaque année !
Après il restera toutes ces « petites épreuves » connues ou inconnues, tel que les Hodelots de Berny Rivière où des rencontres PCaP se forment et laissent de merveilleux souvenirs.
Pour finir 1 ou 2 marathons, mais je ne sais pas encore lesquels.
Si Hubert m’a donné le virus de la course à pied, on peut dire que toi, tu nous as donné le virus de l’ultra.


MARC78 : tu nommes souvent PCaP... Que t'a apporté ce site ???

PASCAL75 : tout ce dont j’avais besoin pour m’investir davantage dans ce sport. C’est une source de motivation et d’information perpétuelle. J’ai trouvé une grande famille de passionnés, débutants ou confirmés. Chacun apporte son expérience, un vécu, des conseils en toute simplicité et modestie.
De plus, les rencontres entre PCaPiens sont chaleureuses et enrichissantes et apportent un gros plus dans la motivation.
J’ai l’impression de faire partie d’un club, d’ailleurs j’attends avec impatience mon équipement pour me fondre parmi les autres membres et porter au maximum de mes possibilités les couleurs de PCaP.
Pour te dire, j’envoie tous mes récits de courses à mes parents et quand je les ai au téléphone, ils me demandent souvent des nouvelles et les performances de Francine, Isabelle, Marc… et les autres.
Pour moi, Information, Partage, Soutien, Encouragement, Témoignage, Humanité et Humour sont les maîtres mots de ce site.
On ne remerciera jamais assez soleia pour son dévouement et ce qu’elle apporte dans la vie de chacun de nous.

MARC78 : course à pied, vie professionnelle et vie privée, le "mélange" gagnant ?

PASCAL75 : on met les trois ingrédients dans un shaker, on secoue bien fort… et il n’y a plus qu’à partir courir, en disant à ma chérie que je reviens de bonne heure, et le boulot attendra demain !
Sérieusement, j’ai la chance d’avoir une amie assez tolérante pour mes passions… J’essaye quand même de ne pas trop abuser… Comme beaucoup de parents divorcés, j’ai la garde de mon petit garçon (11 ans) un week-end sur deux. Alors le vendredi soir, (pendant que mon pote effectue son petit rituel anisé) moi, je prends le train pour Compiègne et le ramène le dimanche soir. Ce week-end là, je fais en fonction de mes possibilités, mais aucune compétition le dimanche après midi.
En parlant compète, j’essaye de n’en faire que deux par mois, parfois il y en une qui se rajoute, mais en aucune manière, deux dans le même week-end.
Par rapport à ma vie professionnelle, j’ai la chance de terminer ma journée à 17 h 00 et d’habiter sur place. Donc dès 17 h 15, je peux partir à l’entrainement.
En fait, le plus dur, est de composer avec toutes mes passions… mais là, je n’aurais jamais assez de 3 ou 4 vies pour tout faire.

MARC78 : petite parenthèse extra-sportive, en quoi consiste ton travail dans le château d'Hub qui est aussi le tien !!???

PASCAL75 : comme mon pote Hubert : on ne fait rien… en bons fonctionnaires qui se respectent !
Réellement, on a tellement de taf que l’on se demande certains soirs si on va aller courir… euh, là j’exagère.
Le juste milieu c’est que je travaille sur une application informatique qui gère les documents des Archives Nationales.
Comme ça ne m’occupe pas à plein temps, j’aide Hubert dans les dépannages informatiques (imprimantes en pannes, soucis de logiciels, paramétrages des boites mails, etc.) dans le domaine de mes possibilités, car je n’ai pas les compétences de monseigneur Biloute de la Ricardière.
De temps en temps, je vais faire quelques remplacements en salle de lecture… J'ai beaucoup "bourlingué" et je connais le fonctionnement de pas mal de services. Le 01 octobre dernier, j’ai fêté mes 30 ans aux Archives Nationales… en tant que salarié, car j’habite ici, depuis ma naissance. Pour dire, je connais bien la maison !

MARC78 : retour à la course à pied... le mot de la fin et une question que tu aurais aimé que je te pose, et sa réponse bien sûr !!!

PASCAL75 : la question que tu aurais pu me poser : "Est-ce que tu comptes remettre ton maillot fluo pour les prochaines courses ?"
Ma réponse aurait été : "Certainement… tant que je n’ai pas reçu mon équipement Pcap..." En espérant que ma future tenue m’apporte réussite. Je suis assez superstitieux, pas au point de garder le même caleçon « Simpsonnien », mais ce « mayo yaune » a l’air de me porter chance !

Si tu m’avais demandé un vœu pour la course à pied, je t’aurais répondu : assister à une rencontre Nord-Sud-Est-Ouest avec un maximum de membres PCaPiens. 

Pour finir, je tiens à te remercier pour cet interview et souhaiter longue vie au site passioncourseapied.fr. Merci à tous, merci soleia.

MARC78 : merci beaucoup Pascal d’avoir joué le jeu, et à bientôt pour notre méga-rencontre de Thiais !!!



Retour à la sous-rubrique :

 Autres publications de la sous-rubrique :
HTML généré en: 0.3655 seconde(s)