Chaussez vos Runnings !
 [Flaneur - Connexion]
Sujets
mercredi 20 mars 2019
 Bloc connec

Nom d'utilisateur :


Mot de passe :
 Ephémérides
En ce jour...
1811
Naissance du roi de Rome, l'héritier de Napoléon Ier.
1815
Napoléon arrive en France, c'est le début de l'épopée des Cent jours.
1957
Publication par "L'Express" d'un article relatant pour la première fois les tortures en Algérie.
2003
Les états-unis, alliés à la Grande bretagne et à l'Espagne déclarent la guerre à l'Irak.
2019
St Herbert
 Activité du Site

Pages vues depuis 31/07/2006 : 32 785 518

  • Nb. de Membres : 1 520
  • Nb. d'Articles : 431
  • Nb. de Forums : 79
  • Nb. de Sujets : 21
  • Nb. de Critiques : 6

Top 10  Statistiques

24 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
| Des Questions? La FAQ | Des Questions? Le Glossaire | Des Questions? Les Forums | Des Questions? Astuce du jour | Tableau des records | Records à l'entraînement



Victor Hugo : Vous voulez les pauvres secourus, moi je veux la misère supprimée.
ptitlievre69 la discrète

(2062 mots dans ce texte )  -   lu : 1454 Fois     Page Spéciale pour impression

Interview menée par Petitrenardbleu...



Petitrenardbleu :
Une bestiole de PCaP à une autre bestiole de PCaP !!! (voir vidéo et chanson de Stefasn…) : bonjour bestiole… entre nous, dis, justement, Ptitlievre69… voyons, ce pseudo, une ambition, un défi, un chemin déjà commencé, de la modestie dans un challenge ? explique-nous…


Ptitlievre69 :
Bon on y va !
Alors en ce qui concerne mon pseudo, ptitlièvre69...
Tout d'abord, "Petit" car en fonction de ma taille il ne pouvait en être autrement. "Lièvre" car je suis plutôt à l'inverse de cette petite "bestiole", mais pourquoi pas espérer un jour pouvoir courir comme elle, avec cette rapidité (donc disons pour moi courir un peu plus vite que maintenant, ça devrait le faire....)
et avoir aussi son agilité et cette légèreté dans le mouvement (peut être qu'un jour d'ailleurs je serai si légère que je pourrai VOLER)
et "69" Ha Ha Ha... disons que cela représente mon signe astro un peu renversé ou renversant.



Petitrenardbleu :
Très discrète, nuancée, sobre dans tes posts, j’ai voulu mieux te connaître et le partager avec les autres membres de PCaP : la course à pied pour toi, c’est un partage, un besoin, un hasard… ?


Ptitlievre69 : 

Pour moi la Course A Pied représente un échappatoire aux tracas de la vie.

Quand je cours, je m'évade, je libère mon esprit, je fais le vide.

Souvent accompagnée de mon MP3, je suis le mouvement de la musique (d'ailleurs cela m'a valu une gamelle sur mon tapis de course, car courir en fermant les yeux sur une si petite surface et se laisser aller, c'est la chute assurée... aie, aie, aie, ça fait mal).


C'est aussi un défi sur ma personne :
pouvoir aller au-delà de ses limites, de mes limites, courir encore et encore (Forest Gump), c'est trop fort.

Quand je cours je me sens tellement bien.... la course à pied c'est magique, ça peut faire mal mais au fond ça fait tellement du bien... qu'on en redemande, et là on devient accro.

J'aime surtout courir seule, mais j'aime bien aussi partager ma passion (un ptit coucou à mon ami Rogers).



Petitrenardbleu :
Forest Gump... j'aime beaucoup cette image : comme lui, dans ta tête, que se passe-t-il en avalant du chemin ?


Ptitlievre69 :
Quand je cours, j'essaie de faire le vide, les km défilent (pas beaucoup bien sûr) et j'aimerais comme Forest Gump avoir cette insouciance du moment, avancer encore et encore, sans réel but, mais ne pas m'arrêter, courir encore et encore.

 

Petitrenardbleu : 
D'ailleurs, le regard des autres pour toi, les inconnus croisés ou les tiens autour de toi : un appui, un plus, un frein parfois peut-être, ou de l'indifférence car c'est pour toi que tu cours, et puis c'est tout ?
 
Ptitlievre69 :
Je cours pour moi, et pas pour les autres, alors le regard des autres m'indiffère, sauf que je suis sur mes gardes vis à vis d'autrui lorsque je cours seule dans les champs.

Petitrenardbleu :
Tu as parlé des tracas de la vie... courir t'apporte-t-il des "réponses" ou plus encore une libération qui fait tout relativiser, encore plus que la sagesse nécessaire pour vivre presque normalement ?


Ptitlievre69 :
C'est vrai que courir pour moi est un échappatoire aux soucis de la vie, car là, tu es seule avec toi-même, tu peux ou ne peux pas avancer, mais là, ça reste ton problème et c'est à toi de le gérer, de gérer ton corps et donc ton esprit. En courant je me ressource car je me dis que même si parfois dans la vie de tous les jours je ne suis pas au top pour les autres,  et bien au moins dans la course je donne ma vraie valeur et lorsque je me surpasse, je suis folle de joie, et JE SUIS MOI tout simplement. Na !


Petitrenardbleu :
Donc tu te retrouves pleinement en courant... Dis, as-tu déjà fait des courses ? lesquelles, tes buts alors, tes ressentis après
?...



Ptitlievre69 :
J'ai déjà participé à des courses. La 1ère remonte à très longtemps, enfin il y a quelques années seulement, bien sûr, vu mon jeune âge.
J'ai donc commencé par un 10 km en 52 mn et sans entraînement (pas bien), puis encore un peu plus tard, une copine me dit : "tu viens avec moi faire le semi de Reims ?"…

Pourquoi pas, et je me lance sur le semi, toujours avec un entraînement arbitraire, et là je me dis : "mais qu'est ce que je fais là ?"…
Pas grave j'y suis, j'y reste.

J'ai mon MP3 et à un moment, je tombe sur la musique de Rocky et je me laisse surprendre par une accélération du rythme.
Oups, attention je vais me griller, alors je mets les freins et je termine en 2 h 04, mais épuisée.

L'année d'après, je refais la course, et comme toute personne qui sait gêrer l'effort, lors des ravitaillements, je prends un peu plus de temps et je termine en 2 h 07 mais cette fois-ci, toute fraiche, enfin presque .


Et par la suite je fais la fameuse course de Damery, pas en festive, car pour la première je veux faire un bon chrono. Alors je me suis entrainée durement, peut-être un peu trop, car en fait j'ai fait ma course avec une fracture de fatigue (contractée lors de mon dernier entraînement) mais je pensais que c'était une simple déchirure. Et là j'ai souffert le martyr, mais quand je commence une chose je la termine, alors je l'ai terminée, dans la douleur bien sûr, mais tellement contente d'avoir tout de même été au bout et ce, en 2 h 07 également, malgré tout.

Les autres courses sur Damery ont été faites en festif et là j'ai battu mon record de temps, dans la longévité, car tout de même 4 h30 !... Oups punaise....


Petitrenardbleu :
Quelles différences trouves-tu entre courses et entrainements ? L'intérêt donc de faire les deux
 ?


Ptitlievre69 :
En fait j'aime bien faire des courses, mais seulement une fois que je suis sur la course, car auparavant j'angoisse.
Je me sens mieux sur un entranement que sur une course. Même si j'aime bien me surpasser, lors d'une course j'ai l'impression de mal gérer, je me mets la pression toute seule et je ne suis contente que lorsque je suis sur la ligne d'arrivée.

Lors de mes entraînements, même si je travaille dur (enfin pas souvent...
), je ressens plus cette sensation de liberté qu'apporte la cap. Je me dis que si à un moment je flanche un peu, c'est pas grave, je relâche un peu et je repars aussitôt, lors d'une course je n'ai pas encore assez de recul pour la vivre pleinement et sereinement.

 

Petitrenardbleu :
As-tu des projets de courses en 2010 ? Et des défis personnels à relever par la càp ?



Ptitlievre69 :
Pour l'année 2010 en fait je n'ai pas de réel projet en cap si ce n'est celui qui me tient le plus à coeur depuis quelques années,  c'est pouvoir courir au moins un an (et voire plus bien sûr) sans être obligée de m'arrêter pour cause de maladie.
Me dire que si demain je fais un entrainement, le surlendemain je peux le refaire et ainsi de suite...  c'est tout bête mais cela voudra dire que j'ai gagné sur la maladie au moins ces moments de plaisir qui me sont depuis quelques temps interdits.

Mon GRAND DEFI  c'est VAINCRE cette maladie qui me ronge et aller de l'avant, et retrouver ce plaisir de liberté par la cap.
De plus j'ai acheté la tenue PcapPassion Course A Pied,  il faut bien que je puisse représenter mon site préféré dans ma région et au même au delà :jure:


Petitrenardbleu :
Tu viens presque tous les jours sur Pcap Passion course à pied, tu y laisses des messages d’une très grande sobriété ; que trouves-tu toi-même sur notre site préféré
 ?

 

Ptitlievre69 :
Toujours à la recherche d'informations sur le course à pied, je suis tombée
sur le meilleur des sites "PCAP" et j'ai tout de suite senti cet esprit de camaraderie qui y régnait, et surtout j'ai appris beaucoup grâce aux conseils des uns et des autres.
D'ailleurs depuis j'ai battu tous mes records... de temps passé sur le Net.

Petitrenardbleu :
Pcap Passion course à pied en trois mots ? Trois mots pour un mieux sur PCaP ?


Ptitlievre69 : 

PcapPassion Course A Pied Partage d'une passion
Pcap Passion course à pied me permet des échanges avec des passionnés comme moi de la course à pied, et le plus sur ce site, c'est que personne ne se prend la tête !
Experts ou pas, chacun de nous nous fait partager ses entraînements,  ses courses avec ses émotions,  et c'est parfois très émouvant, très captivant.
Le matin dès que je le peux,  je me connecte sur le site et là je me dis que je vais passer d'agréables moments…

En 3 mots pour amélirorer le site de PCAP ?
NE RIEN CHANGER.
Restez tous et toutes tels que vous êtes,  continuez à courir avant tout pour le plaisir et continuez à nous faire partager vos émotions
et un Grand Merci aux administrateurs pour tout le travail qu'ils font pour nous.


Petitrenardbleu :
Merci à toi, Ptitlievre, pour m'avoir consacré un peu de ton temps afin de mieux te connaître.




Retour à la sous-rubrique :

 Autres publications de la sous-rubrique :
HTML généré en: 0.2064 seconde(s)