Chaussez vos Runnings !
 [Flaneur - Connexion]
Sujets
dimanche 19 mai 2019
 Bloc connec

Nom d'utilisateur :


Mot de passe :
 Ephémérides
En ce jour...
1890
Naissance d' Ho Chi Minh, de son vrai nom Nguyen Tat Thanh
1906
Inauguration du tunnel du Simplon entre la Suisse et l'Italie.
1974
Valéry Giscard d'Estaing élu président de la République française.
1976
Inauguration du loto national au théâtre de l'Empire.
2019
St Yves Yvonne
 Activité du Site

Pages vues depuis 31/07/2006 : 33 105 608

  • Nb. de Membres : 1 523
  • Nb. d'Articles : 431
  • Nb. de Forums : 79
  • Nb. de Sujets : 21
  • Nb. de Critiques : 6

Top 10  Statistiques

8 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
| Des Questions? La FAQ | Des Questions? Le Glossaire | Des Questions? Les Forums | Des Questions? Astuce du jour | Tableau des records | Records à l'entraînement



Gérard de Nerval : Baiser de la bouche et des lèvres Où notre amour vient se poser, Plein de délices et de fièvres, Ah ! j'ai soif, j'ai soif d'un baiser !
Modéré par : soleia giamdoc pgaz Petitrenardbleu 
Index du Forum » » Votre état d'esprit... Courir avec le mental » » sophrologie ?
Auteursophrologie ?
pascal95
31   
 glandeur
 Coureur

pascal95
  Posté : 13-09-2007 14:48

qui a déjà essayé ce type de préparation "positive" pour le travail du mental sur longues distances ... ?! je crois que ça peux être positif, enfin pour certains peut être , mais je crois que c'est surtout pour les sports de concentration et de précision

"vive le sport !!"

  Profil  
soleia
45865       
 éclaireur
 Coureuse

soleia
  Posté : 13-09-2007 15:50

Eh bien non, pas de témoignage personnel mais je suis intéressée par les réponses que l'on t'apportera

  Profil  
FRED101964
193    
 trotteur
 Coureur

FRED101964
  Posté : 13-09-2007 17:21

La sophrologie n'est pas anodin, il faut être en bonne santé mentale.... Certains exercices peuvent provoquer des crises d'angoisse chez les sujets prédisposés... Mais je pense qu'il y a des gens qui en pensent que du bon.... Certains exercices peuvent exprimés à l'encontre des individus, une certaine violence.... Je penses que la relaxation ne présente moins de difficulté même si elle peut faire partie intégrante de la sophrologie....

  Profil  
madie
4946     
 gniaqueur
 Coureuse

madie
  Posté : 13-09-2007 18:13

Je n'ai fait de la sophrologie que lors de la préparation à l'accouchement! Et j'en garde un mauvais souvenir, j'ai trouvé ça complètement nul. Mais je pense que cela tient davantage aux personnalités des intervenants.

  Profil  
CLO
5391     
 gniaqueur
 Coureuse

CLO
  Posté : 13-09-2007 19:41

Bon je sais que je mais je comprends pas grand chose à ce truc là : il me semble qu'il faudrait penser positif mais bon, on sait faire ça tout seul, pas besoin de bourrage de crâne ! Si déjà on utilise ça pour être fort, cela montre un manque de confiance dès le départ.

je suis du style à manquer de confiance en moi MAIS je me dis souvent : comment savoir ce que je vaux si je me lance pas toute seule dedans ? Oui, j'avoue avoir la pétoche parfois, j'avoue stresser ... mais finalement n'est-ce pas un sentiment humain qu'il faut justement parfois ressentir pour avancer ?

Un peu d'encouragement de la part des zamis, famille est pour moi, une meilleure thérapie mais cela dit je respecte ceux qui sont pour : à chacun ses techniques et aides ! :)

Après tout je n'y comprends rien...

« pour bien faire, il faut en un mot : endurer la souffrance ».
Ne pas accepter de souffrir est mauvais. C’est un principe qui ne souffre aucune exception. Maître Ittei

  Profil  E-mail  
MARC78
12352      
 propulseur
 Coureur

MARC78
  Posté : 14-09-2007 10:49

Je suis d'accord avec CLO ...
J'ai songé à en faire un peu pour courir mes 100km ...
J'ai vu que des k7 ou cd de sophrologie était vendu sur certains sites même ceux de sports ...
Mais bon ... à quoi bon ...?
Nous sommes seuls juges, psychologiquement et physiquement, pour savoir si nous sommes capables de nous surpasser ... enfin c'est ce que je pense ...
Que nous ayons besoin d'être poussé, motivé, et épaulé pour arriver à notre but OK !! Mes ami(e)s font en quelques sortes de la "sophrologie", en me motivant et même en me traitant de fou !!!! Je veux leur prouver que je suis capable d'aller au bout de moi-même et même plus loin ...
Et puis la douleur ... parait que c'est dans la tête !!!!!
Alors je préfère l'auto-suggestion : "J'ai pas mal, j'ai pas mal, j'ai pas mal ...."


10km: 44'23"(2011) - Semi-marathon: 1h40'38"(2011) - Marathon: 3h27'07"(2008) - 6H: 63,936km - 12H: 107,136km - 24H: 189,216km(en 2008 pour les 3) - 100km: 10h33'05"(2009)

  Profil  E-mail  www    
FRED101964
193    
 trotteur
 Coureur

FRED101964
  Posté : 14-09-2007 14:32

Marc78, les entraînements de longue distance que tu fais, te conditionnent pour le mental.... Et c'est vrai, il faut se sentir capable ou non de faire un 100 km !

  Profil  
CLO
5391     
 gniaqueur
 Coureuse

CLO
  Posté : 14-09-2007 19:33

Je crois que Soleia a utilisé une méthode de sophrologie si je me souviens bien à un marathon du Médoc : "boire du bon rouge me fait du bien, boire du bon rouge me fait du bien ..." AVOUE !!!!!

« pour bien faire, il faut en un mot : endurer la souffrance ».
Ne pas accepter de souffrir est mauvais. C’est un principe qui ne souffre aucune exception. Maître Ittei

  Profil  E-mail  
soleia
45865       
 éclaireur
 Coureuse

soleia
  Posté : 14-09-2007 19:42



Non sans rire, il m'est arrivé de me répéter sur une course un peu difficile "je VEUX y arriver, je VAIS y arriver"... comme un mantra !

Si ça s'appelle pas "penser positif" ça

  Profil  
Endololo
8  
 glandeur
 Coureur

Endololo
  Posté : 08-08-2009 19:14

Sujet assez sensible. Je ne connais la sophrologie que de nom...

Je dirais que la sophrologie peut être utile pour certaine personne. Tout comme le café ne rends pas tous le monde "speed". Et comme le placebo en soigne certain. Cela dépend en fait de chacun.

Je ne sais pas si je ne réponds pas à côté... Mais d'après mon expérience :

Pour ma part je pratique la méditation dite "Samatha" et "Vipassana" par les Bouddhistes.

Ce que cela m'a apporté ?

- Je n'ai plus d'insomnie chronique.
- Mon sommeil est amélioré.
- Je suis presque toujours de bonne humeur.
- Je n'éprouve que très peu l'angoisse, l'anxiété et le stress.
- Je respire majoritairement par le nez et non plus par la bouche.
- Je pense avoir une capacité respiratoire plus grande et plus constante.
- Je me sens très serrein, bien dans ma peau.
- J'ai diminué ma tension artérielle (de 14,8 à 12,5).
- Et surtout... je suis heureux !

Alors bon.. de la à dire que la méditation est comme un médicament que l'on prends et ou il faut attendre ses effets bienfaiteurs... Non. La méditation m'a simplement permis de me redécouvrir, et de redécouvrir le monde dans lequel j'évolue sous un autre œil. Ma façon de voir les choses à changé (tout comme voir un accident de voiture permet de se dire "je vais être prudent en voiture à l'avenir"). Chacun va évoluer différemment.

Alors je dirais simplement que se lancer dans la sophrologie ou toute autre pratique plus ou moins similaire en attendant les effets bienfaiteur que l'on nous a "VENDU"... c'est perdre son temps. Ce n'est pas un médicament, on se lance dans ces pratiques par envie personnelle. On en attends rien de particulier.


Cependant se sujet est assez sensible, chaque être à sa façon de penser. Par conséquent chacun détient la vérité qui n'être autre que sa propre vérité. Un débat me parait donc assez difficile. L'important pour nous tous, c'est de trouver son propre carburant. Ce carburant qui nous permet d'avancer et de nous battre, que ce soit dans la famille - dans les amis - dans la sophrologie - dans la méditation ou ailleurs.

  Profil  
bubo57
1216     
 gniaqueur
 Coureur

bubo57
  Posté : 08-08-2009 20:50

....je continue le fil sur la sophrologie.
J'ai eu une expérience lors de l'excellent marathon de Sénart.
L'organisation offrait une séance de sophrologie animée par Annette Sergent.
Outre le caractère agréable et rassurant de notre championne nationale....je me suis présenté à cette séance (1hs) avec mes préjugés et mes intérogations sur le sujet.
Je dois avouer que j'ai passé un excellent moment...et je me demande (de manière perso ou non ?) si je ne vais pas inclure qques séances de sophrologie à l'approche d'un marathon ou Trail.
Déroulement de la séance en 3 phases :
- 1er phase :
exercices respiratiores. Décontraction/ relachement...respiration par le ventre.
- 2 éme phase :
accompagnement au relachement du corps. Du sommet de la tête jusqu'à la pointe de vos doigts de pieds...petit à petit votre corps va s'enfoncer dans le sol et peser des tonnes.
- dernière phase :
notre système nerveux enregistre aussi des ondes positives (pas que du stress)....la dernière phase consistait à enregistrer une image, un son, des parfums....qui nous apaise. Une plage, un paysage de montagne...se projetter dedans, l'enregistrer, la mémoriser.
La phase de réveil est lente et curieuse....on a vraiment le sentiment d'être passé dans une autre planète...

L'objectif de tout ça et d'aider le coureur à mieux apréhender sa course, évacuer le stress....et surtout se projetter vers le positif. Enregistrer ces ondes positives.

Mon sentiment :
Je n'angoisse pas spécialement avant un grand rdv...l'expérience sans doute...mais je dois reconnaître que j'ai conserver cet apaisement, ce relâchement du moment où j'ai quitté la salle où s'était déroulé la séance jusqu'au départ de la course. Vraiment dans un état ''zen''.
Voilà en gros mon expérience dans ce domaine...
@+bubo57

  Profil  
soleia
45865       
 éclaireur
 Coureuse

soleia
  Posté : 08-08-2009 22:07

Très intéressant comme témoignage... Finalement, faire remonter quelques discussions, ça a du bon parfois

  Profil  
lacrime
6244     
 gniaqueur
 Coureuse

lacrime
  Posté : 08-08-2009 23:18

Avec le temps je n'angoisse plus du tout avant une course.
Et je vois toujours le positif dans le pire des situations.
Sur du long et bien je positive même si je me prends de la flotte durant 86km en me disant certaines personnes ne peuvent pas courir alors positive et ça marche.

Et...ma tension est bonne à 12. je respire par le enz et la bouche en courant pour avoir plus dair et surtout éviter l'asthme

Et je suis very happy car je cours, j'aime mon homme et mes enfants et c'est récipoque et surtout j'ai fais l connaisnc de peronnes extra ici

  Profil  E-mail  
Laurent35
5364     
 gniaqueur
 Coureur

Laurent35
  Posté : 09-08-2009 14:52

Bonjour,

Je n'ai aucune expérience de la sophro.

Je ressens parfois de l'appréhension avant une course "longue" (marathon et au-delà) mais finalement j'aime bien ça.
C'est un peu comme le trac avant d'entrer en scène, j'imagine.

Quand je galère sur une course, je pense à ceux qui n'ont pas la possibilité de courir, je me dis que les douleurs ou le ras-le-bol sont relatifs et que je suis plutôt privilégié d'avoir pris un dossart et de ne pas être dans mon canapé à regarder sans grande conviction Qui veut gagner des millions. Je pense aux km parcourus plutôt qu'à la distance restante. La méthode dite du verre à moitié vide ou à moitié plein...

Cela finit toujours par me faire rigoler. D'ailleurs, je plaisante avec les coureurs et le public. Si je suis seul, je chante.

Et si je ne peux plus avancer, j'abandonne.

Il est vrai que je suis un coureur lambda qui n'a aucun objectif à atteindre ni de comptes à rendre à ses sponsors (c'est plus confortable).

Je comprends que les sportifs de haut niveau aient besoin de méthode de relaxation avant un événement important.

Bon entraînement,

Laurent

  Profil    
Sauter à :
HTML généré en: 0.4741 seconde(s)