Chaussez vos Runnings !
 [Flaneur - Connexion]
Sujets
dimanche 19 mai 2019
 Bloc connec

Nom d'utilisateur :


Mot de passe :
 Ephémérides
En ce jour...
1890
Naissance d' Ho Chi Minh, de son vrai nom Nguyen Tat Thanh
1906
Inauguration du tunnel du Simplon entre la Suisse et l'Italie.
1974
Valéry Giscard d'Estaing élu président de la République française.
1976
Inauguration du loto national au théâtre de l'Empire.
2019
St Yves Yvonne
 Activité du Site

Pages vues depuis 31/07/2006 : 33 105 610

  • Nb. de Membres : 1 523
  • Nb. d'Articles : 431
  • Nb. de Forums : 79
  • Nb. de Sujets : 21
  • Nb. de Critiques : 6

Top 10  Statistiques

8 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
| Des Questions? La FAQ | Des Questions? Le Glossaire | Des Questions? Les Forums | Des Questions? Astuce du jour | Tableau des records | Records à l'entraînement



Voltaire, Zadig : Il vaut mieux hasarder de sauver un coupable que de condamner un innocent.
Modéré par : soleia giamdoc pgaz Petitrenardbleu 
Index du Forum » » Votre état d'esprit... Courir avec le mental » » Qu'entend-on par "entrainer son mental" ?
AuteurQu'entend-on par "entrainer son mental" ?
kartan
29   
 glandeur
 Coureuse

kartan
  Posté : 15-04-2010 13:55

Pour courir, on a besoin de ses pieds et de ses jambes....mais d'après ce qu'on dit, pour courir, il faut se façonner aussi un "mental"...

Comment comprenez-vous cette expression ? en quoi consiste le fait d'entrainer son mental ? Comment vous y préparez-vous personnellement ?

Pour courir une longue distance, j'ai bien saisis que mes jambes ne me suffiront pas....mais comment se motiver pour repousser mes limites lors de la course et de l'effort ?...méthode coué, chanson à chanter dans sa tête, penser aux gens qu'on aime, etc?

A bientôt de vos nouvelles !



  Profil  
lacrime
6244     
 gniaqueur
 Coureuse

lacrime
  Posté : 15-04-2010 14:00

Ne penser à rien, surtout pas de négatif, ne pas se dire le ravitaillement est long, j'ai mal aux jambes etc...

Se dire qu'elle chance d'être là, d'autres ne peuvent pas ou plus courir, d'autres souffrent à l'année moi c'est juste le temps de la course.
Je serais fière de moià l'arrivée, mes amis et ma famille aussi.

Faire des sorties longue et dur, pluie, vent, froid, chaud, sur un terrain type très valloné, recouvert de boue etc...
Faire des sorties VTT mais en gros braquet seuelemnt même en côtes et ne pas abandonner, essayer de ne dépasser à l'entrainement pour se forger un bon mental.
Perso je n'ai jamais abandonné, par temps de pluie, trop chaud, trop froid etc.....


10km : 38'42"
800m : 2'26"
Championne Morbihan cross court - 3ème Morbihan cross long -
Vice Championne Morbihan sur 800m - 3ème au Championnat de Bretagne de Trail long et Vice Championne de Bretagne de Trail Long Sénior

  Profil  E-mail  
soleia
45865       
 éclaireur
 Coureuse

soleia
  Posté : 15-04-2010 14:09

Préparer déjà dans ta tête la course, avant la course !
La diviser en plusieurs parties (par exemple, tous les 5 km pour un marathon) et associer à chacune de ces parties une image positive.

Le jour J, se projeter la course que l'on a préparé dans sa tête, avec chaque image associée... pendant que les jambes font leur travail

Pendant la course, ne pas se laisser distraire par l'environnement, l'entourage. Se mettre DANS sa course, dans une bulle, et penser positif (tout à fait d'accord avec lacrime).

Ne pas penser à ce qu'il reste à faire mais à ce qu'on a déjà fait.
Ne pas penser aux membres douloureux mais plutôt à ceux... qui ne le sont pas : ma main gauche va bien. Mon ventre est en forme...
Quand il reste un petit nombre de kilomètres, l'associer à un parcours d'entraînement que l'on connaît bien et se voir sur ce parcours que l'on maîtrise parfaitement.

Voilà

  Profil  
Rwanito33
741    
 meneur
 Coureur

Rwanito33
  Posté : 15-04-2010 14:28

Tout à fait d'accord avec ce qui au-dessus. Je rajouterais faire des kilomètres en compétition, car je trouve que mentalement l'entraînement prépare, mais l'expérience en compète est essentielle aussi. D'ailleurs c'est ce qui me manque!

  Profil  
tayral
6256     
 gniaqueur
 Coureur

tayral
  Posté : 15-04-2010 14:51

Assez d'accord avec ce qui a été dis plus haut.

Longue distance c'est quoi ? marathon, semi, 80km, 160km, 300km ?

En ce qui me concerne, lorsque je souffre sur une compétition, tout dépend de la distance :
- sur 10km, je me dis que l'effort va bientôt être fini.
- sur marathon, je regarde la distance jusqu'au prochain ravito, pas la distance qu'il reste jusqu'à l'arrivée, ça aide...
- sur ultra, aucune participation...

Mais en règle générale, je n'aime pas abandonner, alors même si c'est dur, je me dis que j'ai de la chance de pouvoir courir, de profiter du beau temps...

Mais il faut un peu "souffrir" à l'entrainement. Pour gagner en vitesse, il faut faire un peu de fractionné, où l'on se rapproche de l'allure sur 10km, sans jamais trop puiser dans ses réserves à l'entrainement, car il ne faut pas trop aller dans le rouge à l'entrainement.
Cette dernière idée est assez facile a écrire, plus dure a mettre en œuvre !

Sinon, je préfère largement faire un marathon plat, qu'un 10km plat, l'effort est moins brutal (sur marathon).

Bonne journée

  Profil  
MARC78
12352      
 propulseur
 Coureur

MARC78
  Posté : 15-04-2010 15:17

D'accord avec mes camarades !!!

Pour une course horaire par exemple où on tourne en rond sur des circuit allant de 800m à 3km et bien je coure à l'entrainement sur une boucle de 1 à 3km ... et je tourne durant 2h00 - 2h30 pour une sortie longue ... La tête est prête le jour de la course !!!

Je suis aussi un adepte de la musique en courant, je ressens moins l'effort et la douleur ...

Courir à 2 sur un Ultra ... permet de se motiver et s'encourager l'un l'autre ... quand un baisse les bras, l'autre lui regonfle le moral ...

Ce qui est bon pour le moral, c'est de savoir, sur une course longue, que des ami(e)s sont là pour t'applaudir à divers points de la course, et d'avoir cette envie de ne pas les décevoir, d'être toujours de bonne humeur quand ils t'encouragent !!!

Il m'arrive même en course, (le dimanche) de visualiser ma journée de "glandage" du lundi pour me reposer, ou durant un 100km, au bon petit resto que je vais faire le soir avec mes ami(e)s, et je vais pas me priver vu le nombre de calories perdues !!!

Entrainements sous la pluie, ça ne peut être que bon, lorsque ta course est sous le soleil !!!

POSITIVER, comme le dit Soleia !! Dans une vidéo de mon 100km de Royan, je me surprends à dire: <<33km de fait, IL N'EN RESTE PLUS QUE 67 !!>> .... c'est nettement mieux que "Encore 67" !!!

Et aller courir, même si tu resterais bien affalé dans ton canapé !!!!!


Ah oui ... ET S'INSCRIRE sur une course de OUF même si tu te dis que c'est hors de portée pour toi !!! Il est prouvé que la peur de ne pas réussir, dans 95% des cas, t'aide à te surpasser et accomplir un exploit !!!!


10km: 44'23"(2011) - Semi-marathon: 1h40'38"(2011) - Marathon: 3h27'07"(2008) - 6H: 63,936km - 12H: 107,136km - 24H: 189,216km(en 2008 pour les 3) - 100km: 10h33'05"(2009)

Message édité par : MARC78 / 15-04-2010 15:21


  Profil  E-mail  www    
eric92
12421      
 propulseur
 Coureur

eric92
  Posté : 15-04-2010 15:30

Discution trés interéssante....

Oui visualiser avant la course une ou plusieurs images positives pour remettre "la photo" quand tu en aura besoin.

J'ai peu d'expérience comparé aux autres membres qui t'on déja répondu, moi quand l'entrainement est difficile des fois je "m'enferme" dans ma bulle et je reste concentré sur une chose.
Un fois j'ai récité mes tables de multiplications, c'est un peu C... mais pendant ce temps là tu ne pense pas que tes jambes te font mal....

Voilà ma petit expérience, des fois cela marche et des fois.....cela marche aussi

Eric92

  Profil  www  
kartan
29   
 glandeur
 Coureuse

kartan
  Posté : 15-04-2010 17:35

ok....positiver, visualiser, se voir en train de courir, imaginer que du bon....

en tous les cas, merci pour vos réponses ; elles me laissent songeuse...dans le sens "positif" du terme.

  Profil  
tayral
6256     
 gniaqueur
 Coureur

tayral
  Posté : 15-04-2010 20:05

Citation : tayral 

Longue distance c'est quoi ? marathon, semi, 80km, 160km, 300km ?



Tu m'as pas répondu, c'est juste par curiosité.

  Profil  
francinedefi
15343      
 propulseur
 Coureuse

francinedefi
  Posté : 15-04-2010 23:27

je suis d'accord avec tout le monde ,


Comme dit Marc de courir à deux c'est vraiment bien surtout pour les grandes courses ,

Il ne faut pas penser aux kms qui te restent , souvent je regarde le paysage , écoute la musique ça fait du bien aussi

Pour tout te dire avant j'ai toujours fait des petites distances , depuis 3 ans je me suis surpassée étonnée de moi j'ai commencé pars un 56 km quand j'ai franchit la ligne d' arrivée j'ai vraiment craqué ....

tu vois maintenant, j'ai fait un 6 heures plusieurs fois des 80kms pour moi c'est le plaisir de courir et aller jusqu'au bout

Message édité par : francinedefi / 16-04-2010 10:06


  Profil  E-mail  www    
Barbara75
6125     
 gniaqueur
 Coureuse

Barbara75
  Posté : 16-04-2010 10:28

Pour ma part, je suis un peu du genre "je ne lâche jamais" : alors, sur un marathon ou un semi, je me dis : il ne reste plus que ...km ... çà va le faire !

Tout coureur, professionnel ou amateur, est confronté un moment ou à un autre à la douleur, la souffrance, l'envie d'abandonner. C'est Humain.

Mais dis toi que tu as cette chance de pouvoir courir alors que d'autres ne peuvent pas. Alors, avance pour eux.

C'est aussi ce que je fais depuis que ma meilleure amie est devenue tétraplégique depuis le 2 juin dernier ....




  Profil  
rogers
12976      
 propulseur
 Coureur

rogers
  Posté : 16-04-2010 10:39

Le mental, hélas d'autant plus sur longue distance, n'est pas mon fort....


  Profil  
On-Off
3189     
 gniaqueur
 Coureuse

On-Off
  Posté : 16-04-2010 13:24

Citation : rogers 

Le mental, hélas d'autant plus sur longue distance, n'est pas mon fort....

 


Ho?
Comment se faisse?

  Profil  
rogers
12976      
 propulseur
 Coureur

rogers
  Posté : 16-04-2010 20:13

Je n'ai jamais fait de "bons" marathons depuis ma reprise en 2004 et même avant ....

Toujours eu du mal à les finir....

T'imagines que je devais être fin fatigué le soir où j'ai tenu le pari de faire 100 bornes pour mes 50 piges (c'est à dire l'année prochaine), ainsi il me faut au moins un marathon cette année et mon 1er 6 heures un mois après.

On verra

  Profil  
kartan
29   
 glandeur
 Coureuse

kartan
  Posté : 17-04-2010 12:00

Excuses moi Tayral !!

longue distance, pour commencer et me concernant, ce sera par exemple, un 56 km......

C'est vrai que le terme est relatif à chacun ...

Si je réussis à faire ces 56 bornes, j'aurai compris je pense, ce qu'est entrainer son mental !

  Profil  
MARC78
12352      
 propulseur
 Coureur

MARC78
  Posté : 17-04-2010 12:15

Oui avec 56km au compteur, tu auras déjà passée une sacrée étape ....

Mais dis toi, que pour aller encore au delà, 80km ou 100km, il faudra encore travailer ton mental ...

C'est là, tout le plaisir de l'Ultra !!!!!!



10km: 44'23"(2011) - Semi-marathon: 1h40'38"(2011) - Marathon: 3h27'07"(2008) - 6H: 63,936km - 12H: 107,136km - 24H: 189,216km(en 2008 pour les 3) - 100km: 10h33'05"(2009)

  Profil  E-mail  www    
notperfect
27   
 glandeur
 Coureuse

notperfect
  Posté : 31-07-2010 14:12

Bon, pour moi, c'est à plus petit niveau vu que je suis débutante, mais par exemple, ce matin, il me restait 3 ou 4 minutes de footing avant d'atteindre mon premier objectif, je me suis dit "je vais y arriver, allez bouge ton cul, t'es là pour courir, non ? alors COURS" Et j'ai réussis à les finir, j'en pouvais plus, mais le fait d'avoir réussis à terminer mes 4mn, ça ma mise dans un état limite d'euphorie x) Qui me donne encore plus envie de réussir mon deuxième objectif.

  Profil  
Sauter à :
HTML généré en: 0.5259 seconde(s)