Chaussez vos Runnings !
 [Flaneur - Connexion]
Sujets
lundi 30 mars 2020
 Bloc connec

Nom d'utilisateur :


Mot de passe :
 Ephémérides
En ce jour...
1950
Mort de Léon Blum.
1950
Le journal "Tintin" publie le premier épisode d' "Objectif Lune".
1990
Les deux expositions sur Van Gogh aux Pays-Bas attirent un nombre de visiteurs record.
2019
Ste Amédée
 Activité du Site

Pages vues depuis 31/07/2006 : 35 643 601

  • Nb. de Membres : 1 522
  • Nb. d'Articles : 431
  • Nb. de Forums : 79
  • Nb. de Sujets : 21
  • Nb. de Critiques : 6

Top 10  Statistiques

34 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
| Des Questions? La FAQ | Des Questions? Le Glossaire | Des Questions? Les Forums | Des Questions? Astuce du jour | Tableau des records | Records à l'entraînement



Victor Hugo, La légende des siècles : La moitié d'un ami, c'est la moitié d'un traître.
Modéré par : soleia giamdoc pgaz Petitrenardbleu 
Index du Forum » » CR de courses sur route » » 90 km Tour du Pays de Caux en 6 étapes - Edition du 12 au 15/05/2010
2 pages [ 1 | 2 ]
Auteur90 km Tour du Pays de Caux en 6 étapes - Edition du 12 au 15/05/2010
Sydoky
845    
 meneur
 Coureuse

Sydoky
  Posté : 16-05-2010 22:32

Pcap
-: CR de Course :-
 
Nom de la course90 km Tour du Pays de Caux en 6 étapes - Edition du 12 au 15/05/2010
Type de course-: Course sur route  
Objectif -: Atteint 
Déjà courue -: Non 
Parité respectée -: Ne sais pas 
Bref résumé de la course.
Taper ici votre bref résumé,

puis valider.

Pour saisir votre CR en entier,

répondre de suite à votre résumé.
Aucune image ne doit être insérée
dans ce bref résumé !!!
Une course à étapes qui en vaut la peine..... 
Inclure la signaturetrue 
..::..


Sylvie

10km Humarathon Vitry sur Seine: 47'57 (2010), Semi-marathon Rueil : 1h45'27 (2010), Mararathon Seine-Eure : 3h43'55 (2010). Foulées de la Soie 2008 : 150km (10 courses) 18h30.




Message édité par : soleia / 23-05-2010 00:25


  Profil  www  
Sydoky
845    
 meneur
 Coureuse

Sydoky
  Posté : 16-05-2010 22:42

TOUR DU PAYS DE CAUX 2010
Du 12 au 15 mai


Me voici de retour de cette course à étapes qui s’est très bien déroulée.
Du soleil tous les jours, une ambiance très conviviale et une organisation vraiment au top pour tout !

Véronique et moi sommes donc revenues enchantées de ce séjour en Normandie, d’autant plus qu’elle n’avait prévu de courir que 2 courses sur les 6, St Valéry en Caux et Caudebec en Caux, et puis finalement elle s’est laissée tenter dès notre arrivée par celle de Doudeville.

J’avais découvert cette course à étapes, il y a déjà quelques années, par l’intermédiaire du blog de Bruno que j’ai été contente de revoir pendant ce tour, mais jusque là je n’avais pas réussi à caser cette course dans mon planning annuel !
C’est donc chose faite cette année, pas dans un but absolu de compétition mais plutôt pour me préparer à un 100km l’an prochain (voir ma résistance à courir fatiguée), et en même temps travailler ma vitesse objectif futur marathon d’automne (11,25 km/h soit 5’20 au km).
Je me suis donc efforcée de débuter mes courses à l’allure marathon, tout en veillant à ne pas dépasser les 12 km/h pendant au moins les 2/3 du parcours, et en surveillant ma FC, ne pas monter au-dessus de 160 à part dans les côtes sachant qu’en descente elle baisserait. Et pour la fin des parcours, j’ai accéléré pour être plus proche de mon allure semi et finir vite le dernier kilomètre, tout ça bien sûr en fonction de mes sensations et du profil du parcours. Il n’y a que pour le contre la montre où là j’ai couru de suite plus vite pour ne pas perdre trop de place au classement.
Au final, ma gestion a été plutôt positive, et je suis super contente d’avoir terminé ce Tour du Pays de Caux dans de bonnes conditions.

Voici en premier lieu les chiffres et ensuite viendront les compte-rendu avec photos :






















































































  Distance km Temps

Vitesse


km/h



Classement


étape



Place


catégorie


V2F+V3F


étape



Classement


général



Place


catégorie


V2F+V3F

Temps


cumulé



Vitesse


moyenne


km/h


Doudeville 14,5 1h16'19 11,40 141 / 176 6 / 10 141 /176 6 / 10   11,40
St Valéry en Caux 11,2 1h03'14 11,20 139 / 175 5 / 10 140 / 176 6 / 10 2h19'33 11,30
Le Trait 20,1 1h47'13 11,25 121 / 172 5 / 10 132/ 172 5 / 10 4h06'46 11,28
Auzebosc (contre la montre) 8,4 0h42'42 11,80 131 / 172 4 / 10 131 / 172 5 / 10 4h49'28 11,36
Caudebec en Caux 13,7 1h12'40 11,35 127 / 171 5 / 10 128 / 171 5 / 10 6h02'08 11,36
Yvetot 21,25 1h56'16 10,86 116 / 169 4 / 10 127 / 171 5 / 10 7h58'24 11,24


J’ai donc terminé ce Tour du Pays de Caux en 7h58’24, en remontant 14 places au fur et à mesure, 14ème féminine sur 30 et 5ème dans la catégorie V2F et V3F (la 3ème étant une V3) sur 10.

En tous cas, entre les 90 km de ce tour, les échauffements et petits footings de récup, j’ai largement dépasser les 100km en 4 jours !

C’est vraiment une course intéressante à faire tant par sa convivialité que par son coût, et dans un cadre bien verdoyant, dommage que je n’ai qu’entre aperçu la mer au loin ! Et pas assez de temps pour aller y faire un tour !

A bientôt pour les CR de chaque course……


  Profil  www  
MARC78
12352      
 propulseur
 Coureur

MARC78
  Posté : 16-05-2010 22:44

Déjà un grand bravo Sylvie !!!!
Un sacré challenge que ce Tour du Pays de Caux !!!!
D'excellents chronos à chaque étapes !!!!!
Félicitations !!!



10km: 44'23"(2011) - Semi-marathon: 1h40'38"(2011) - Marathon: 3h27'07"(2008) - 6H: 63,936km - 12H: 107,136km - 24H: 189,216km(en 2008 pour les 3) - 100km: 10h33'05"(2009)

  Profil  E-mail  www    
francinedefi
15343      
 propulseur
 Coureuse

francinedefi
  Posté : 16-05-2010 22:52

Félicitation Sylvie super défi

Super perf à chaque étapes

un jour je viendrais faire une étape avec toi

Bonne récup et à bientôt


Un marathon en 3h45"30 Sénart 2012
10 km en 44'10 - 15 km en 1h11 - 21 km en 1h41"06 en 2012 - 24heures 151,38 kms
Le trail du Morbihan 177km en 33H15- 2012 - l'éco-trail de Paris 80 km en 9h36 en 2012
http://francine1963.skyro

  Profil  E-mail  www    
jejestr
3066     
 gniaqueur
 Coureur

jejestr
  Posté : 17-05-2010 07:08

bravo pour 6 étapes :

tu as été bien régulière

  Profil  www  
Yeti78
1722     
 gniaqueur
 Coureur

Yeti78
  Posté : 17-05-2010 08:20

Félicitations Sylvie pour cette belle perf. Apparement c'est un défi bien sympathique a réaliser

  Profil  
On-Off
3189     
 gniaqueur
 Coureuse

On-Off
  Posté : 17-05-2010 08:37

Bravo Sylvie, belle épreuve dis donc! !!

Nat


Rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose. (Pierre Dac)

  Profil  
marino
5239     
 gniaqueur
 Coureuse

marino
  Posté : 17-05-2010 08:47

félicitations pour cette course ou plutôt ces courses
encore

  Profil  
joseph
2244     
 gniaqueur
 Coureur

joseph
  Posté : 17-05-2010 09:58

salut
bravo pour cette perf
de bonne augure en ayant pour objectif un 100 km en 2011
bonne récup
A+ joseph

  Profil  
rogers
13132      
 propulseur
 Coureur

rogers
  Posté : 17-05-2010 10:52

100 km en 4 jours, et très bien gérés, avec des allures spécifiques, vitesses etc....
Avec à la clef 14 places de remontées, c'est du professionnalisme !!!

C'est tout bon pour ton objectif futur.

BRAVO à toi



  Profil  
Laurent35
5364     
 gniaqueur
 Coureur

Laurent35
  Posté : 17-05-2010 11:27

Bravo Sydoky.

Pour connaître le Pays de Caux (c'est mon pays d'origine), je peux te dire que tu es vraiment méritante car c'est vallonné et le zef souffle souvent dur.

Chapeau bas pour ta régularité !

  Profil    
eric92
12422      
 propulseur
 Coureur

eric92
  Posté : 17-05-2010 12:18

Bravo à toi, cela te fait une excellente préparation pour tes prochains 100 km.
Tu semble avoir pris aussi du plaisir et c'est bien cela l'essentiel.

Bonne récup, Eric92

  Profil  www  
BreizhRunner
1624     
 gniaqueur
 Coureur

BreizhRunner
  Posté : 17-05-2010 20:39

Bravo pour ta course d'étape.
Pas facile d'enchainer les courses jour après jour.
Joli performance

  Profil  www  
Sydoky
845    
 meneur
 Coureuse

Sydoky
  Posté : 19-05-2010 11:17

Merci beaucoup à tous, voici maintenant mon récit de la première étape à Doudeville :


TOUR DU PAYS DE CAUX 2010

Mercredi 12 mai, 1ère étape : Doudeville 14,5 km


9h00 Départ avec Véro pour la Normandie, direction le gîte de Ste Gertrude. Un temps bien gris et un peu de pluie pour faire la route mais circulation fluide, nous sommes sur place dans les 2 heures qui suivent. Même si le temps est maussade, c’est un plaisir d’avoir quitté la banlieue parisienne et pourvoir porter son regard au loin sur un paysage bien verdoyant.

11h00 Nous sommes accueillies par Claude le propriétaire du gîte et organisateur du TPC qui nous précise que notre chambre n’est pas tout à fait prête et que nous la partagerons avec une coureuse du RCC. Je m’étonnais de la présence sur cette course de nombreux polonais, roumains et slovaques, et il m’en a donné l’explication. Ils viennent des villes jumelées avec Caudebec en Caux, et ils sont arrivés au gîte depuis lundi. C’est pourquoi aujourd’hui c’est un peu le branle-bas de combat car il faut réorganiser les chambrées. Certains sont des habitués de cette course, et notamment la japonnaise Hiroko devenue roumaine puisqu’elle a connu son mari lors d’un TPC, petite histoire que nous raconte Claude. Une grande délégation belge est aussi attendue, une trentaine de coureurs.
Donc en attendant notre chambre nous partons faire du tourisme à Caudebec en Caux, ville la plus proche du gîte.

12h30 Nous voici de retour pour le repas. Véro n’avait pas prévu de pique-nique mais il y a suffisamment de plateaux repas, donc nous nous installons dans la grande salle où nous prendrons chaque jour nos repas. Nous faisons la connaissance de Thérèse, Jean et Dominique qui s’occupent de la vie du gîte, mais aussi de bien d’autres tâches comme les massages (Thérèse), chauffeur de minibus (Dominique) et inscriptions aux courses sur place (Jean).
Le programme de chaque journée est affiché, et comme Véro commençait de prendre quelques notes, Thérèse nous dit que chaque coureur aura une plaquette en récupérant son dossard avant la première étape.

14h00 La chance est avec nous, les nuages sont partis et laissent place au soleil ! Alors en attendant de prendre possession de notre chambre, une petite pause au soleil sur le banc à l’entrée du gîte. Celui-ci se situe dans un cadre bien agréable mais seul inconvénient, pas de réseau pour les téléphones mobiles…..

14h30 C’est bon nous pouvons monter nos bagages, et nous en avons des sacs ! Ben oui, à cause de la météo incertaine nous avons prévu des vêtements pour tous les temps !
Notre chambre s’appelle « Le Cailly » avec vue sur la rivière et les serres, située au deuxième étage, ça va être dur dur après les courses !

15h00 En route pour Doudeville, et un peu de tourisme avant la compétition. Nous trouvons une place pour nous garer sur le parking de l’hyper marché tout près de la place de l’Hôtel de Ville où déjà s’activent les bénévoles.
Nous faisons un tour du centre ville en passant par la première côte du parcours, rue du Mont Criquet, puis petite pause goûter vers 16h00, avant de marcher jusqu‘au Château de Galleville.

17h00 Au cours de notre promenade, nous avions repéré un petit banc au soleil dans un coin de verdure. Nous y faisons donc une longue pause, allongées dans l’herbe, au soleil, et les gambettes surélevées sur le banc.
17h40 Il est temps d’aller chercher mon dossard. La place de l’Hôtel de Ville est bien animée maintenant. Je consulte le tableau pour connaître mon numéro de dossard, numéro 11. Une bénévole me remet un sac contenant donc le dossard, que je conserverai pour toutes les courses, et le « road book » contenant tous les renseignements divers ainsi que le descriptif de l’organisation pour chaque étape ( horaires, lieux, plan et dénivelé du parcours). Il y a aussi une enveloppe contenant tous les tickets pour les repas du midi et du soir.
Et pendant ce temps, miss Véro a fini par se décider à s’inscrire à cette course ! Elle n’avait prévu que celle du lendemain matin à St Valéry en Caux et celle du vendredi soir à Caudebec en Caux, mais l’ambiance et le soleil ont eu raison de son hésitation ! Super Véro !
Elle a le dossard 217 et un beau tee-shirt du TPC2010.

En retournant vers sa voiture pour nous mettre en tenue, nous croisons Bruno qui va participer à son 4ème TPC et c’est grâce à son blog que j’ai eu connaissance de cette course.

Il fait toujours beau et suffisamment chaud en plein soleil pour courir en court mais avec le vent et l’heure tardive du départ de la course, il risque de faire plus frais en fin de course donc je mets mes manchettes et mes gants de soie. Je prends une mini gourde d’eau et deux pastilles de dextrose.

18h35 Nous partons dans les rues pour l’échauffement et je termine sur la pelouse d’un stade de foot par quelques gammes de course, Véro m’ayant abandonnée pour pause pipi.
Puis retour vers la place de l’Hôtel de Ville qui est à présent noire de monde.
15’ puls 139/160 et 2,3 km à 9 km/h.

Quelques minutes avant le départ, l’animateur nous demande d’aller nous placer derrière les drapeaux des différentes nations participants à ce TPC. Puis tous ensemble nous marchons vers la ligne de départ.

19h00 Pan ! ! C’est parti sous les encouragements des spectateurs. Nous faisons d’abord une petite boucle en ville en remontant par la rue du Mont Criquet puis descente vers la place de l’Hôtel de Ville. Puis nous regagnons la campagne, après une légère côte, pour deux tours. Le paysage, avec ces champs de couleur verte et jaune, me fait de nouveau penser à certaines courses des Foulées de la Soie en Chine. Une des routes empruntées passe derrière le Château de Galleville. A chaque bifurcation nous sommes encouragés par les bénévoles, certains même le font personnellement grâce à notre prénom inscrit sur le dossard.
Le parcours n’est pas difficile et je peux donc bien gérer mon allure marathon comme prévu.
A la fin de la première boucle, en repassant par la ligne de départ, j’entends l’animateur qui me nomme en précisant la région d’où je viens, ça fait tout drôle !
Au cours de la deuxième boucle, je remonte de nombreux concurrents et après le km10 je prends mon allure semi pendant 2 km . Il commence à faire plus frais, le soleil baisse, et ce n’est pas plus mal d’avoir accéléré. Passé le km12 j’accélère encore, c’est plat et ensuite c’est en descente vers l’arrivée. Je croise Bruno qui m’encourage environ 200 m avant de virer à gauche vers la ligne d’arrivée. J’y vais à fond, un dernier virage à droite et sprint sur quelques mètres pour passer la ligne rouge sous les encouragements des bénévoles et spectateurs.
Je jette un rapide coup d’œil à mon chrono : 1h16.

Puis je passe au stand collation boire un verre de coca et manger quelques morceaux de banane. Je file à la voiture de Véro pour me couvrir et je pars à sa rencontre en trottinant. Dur dur en sens inverse, ça remonte !
Il n’y a plus grand monde, chaque coureur que je croise est tout seul, je les encourage. Puis je suis un long moment sans voir personne, je m’inquiète un peu, j’espère que Véro n’a pas abandonné en cours de route……Le jour commence à bien tomber, plus de soleil, et en plus j’ai laissé mes gants dans le coffre de la voiture alors j’ai un peu froid aux mains. Et puis je finis par distinguer au loin une personne qui court et je reconnais le tee shirt bleu de Véro. Ouf ! elle n’a pas abandonné ! Une petite photo et je repars avec elle. J’ai un peu de mal à me caler dans son allure, je commence à fatiguer……Par contre pour elle, ça va très bien. Dans la descente proche de l’arrivée, je vais la laisser finir seule et couper par le parking du super marché pour la prendre en photo juste avant l’arche d’arrivée.

Une fois arrivée, elle m’appelle pour me dire qu’elle veut aller retrouver ses copines de début de course avec lesquelles elle a fait un bon bout de chemin. Mais les bénévoles en poste du contrôle des arrivées la rappellent parce qu’elle n’a pas franchi la ligne rouge au sol ! Véro leur dit que ce n’est pas grave mais elles insistent, il faut absolument qu’elle passe la ligne pour valider son chrono : 1h38’29. Bravo Véro !

Au final un petit footing de récup de 18’ et 2,3 km.

20h40 Nous voilà reparties à la rencontre de Frédérique et Bénédicte. Nous ne tardons pas à les voir arriver, juste derrière elles il y a la voiture balai. Je prends de nouveau le raccourci par le parking, j’en profite pour prendre une veste pour Véro et je les retrouve dans la salle de l’Hôtel de Ville où a lieu la remise des récompenses et l’apéritif.
En même temps nous ferons la queue pour avoir droit à un bon massage de nos gambettes.

Puis retour au gîte Ste Gertrude, en petit convoi de quelques voitures qui suivent Thérèse dans la nuit noire de la campagne.

22h30 Repas. La salle est pleine, il y a trois rangées de tables. Nous sommes les dernières à prendre place pour déguster notre plateau repas, après avoir donné notre ticket.

En regagnant notre chambre, nous avons fait la connaissance de la coureuse du RCC, Magali qui était en fait à notre table au dîner.
Il y a eu un peu d’attente pour prendre la douche. C’est le petit inconvénient au cours de ce séjour, seulement 2 douches communes pour les chambres n’ayant pas de douche et toilettes.
Heureusement sur certains sites de courses nous pourrons nous doucher avant de rentrer.

Il devait être plus de minuit lorsque je me suis couchée, et j’ai eu du mal à trouver le sommeil….. La chambre d’à côté abritait deux pipelettes belges !

Voilà pour le récit de cette première course qui s'est bien déroulée, surtout que je ne suis pas habituée à courir le soir en compétition.

La suite de notre séjour devrait bien se passer car nous avons été chaleureusement accueillies et l'organisation de ce TPC est bien rodée.


Résultats pour cette première étape : 1h16’19. 141ème sur 176 et 6ème V2/V3 sur 10.
16ème féminine sur 30.


A bientôt pour la suite.
Bonne journée à tous

Sylvie

10km Humarathon Vitry sur Seine: 47'57 (2010), Semi-marathon Rueil : 1h45'27 (2010), Mararathon Seine-Eure : 3h43'55 (2010). Foulées de la Soie 2008 : 150km (10 courses) 18h30.




Toutes mes photos de cette course dans cet album: http://revedaventure.over-blog.com/album-1639499.html

Message édité par : Sydoky / 27-05-2010 15:02


  Profil  www  
francinedefi
15343      
 propulseur
 Coureuse

francinedefi
  Posté : 19-05-2010 13:57

Super récit Sylvie et beau classement

ça donne envie

Bonne récup


Un marathon en 3h45"30 Sénart 2012
10 km en 44'10 - 15 km en 1h11 - 21 km en 1h41"06 en 2012 - 24heures 151,38 kms
Le trail du Morbihan 177km en 33H15- 2012 - l'éco-trail de Paris 80 km en 9h36 en 2012
http://francine1963.skyro

  Profil  E-mail  www    
Barbara75
6125     
 gniaqueur
 Coureuse

Barbara75
  Posté : 19-05-2010 14:02

Bravo à toi Sylvie pour cette enfilade de courses.
Je me demande si je serais capable d'en faire autant.
Bonne récupération.



  Profil  
Sydoky
845    
 meneur
 Coureuse

Sydoky
  Posté : 20-05-2010 17:00

Merci Francine et Isabelle !
Tout le monde peut le faire à son niveau et selon ses objectifs

Voici la suite :


TOUR DU PAYS DE CAUX 2010

Jeudi 13 mai, 2ème étape matin : Saint Valéry en Caux 11,8 km à 9h30.


5h45 Alarme réveil ! Dur dur après une nuit un peu courte. Mais bon, il faut bien se lever pour le petit déj que l’on peut prendre à partir de 6h30. Je fais mes petits étirements et gainage du matin. Tout compte fait pas trop courbaturée, ça tire un peu dans les jambes pour descendre les escaliers mais c’est très supportable.

6h30 Petit déjeuner et il y a de quoi pour prendre des forces, laitages natures ou aux fruits, céréales de toutes sortes, pain blanc, confitures, beurre et même du ½ sel, thé, lait, café, tisane, compote de fruits, jus de fruits, par contre pas de pain aux céréales alors j’ai bien fait de prévoir mon pain d’épice sportif et du gâteau banane (plutôt pour le goûter celui-là).
Véro est impressionnée par tout ce que je peux avaler au petit déj ! Hi hi ! Ben oui pour moi c’est le plus important pour commencer la journée !

8h00 A partir d’aujourd’hui nous allons effectuer nos déplacements avec le car du gîte. Et pour nous y rendre, et bien il va nous falloir grimper un petit escalier à chaque fois et le descendre au retour !

C’est le plus long déplacement que nous ferons en car, et heureusement parce qu’après à peine une heure de route, nous descendons du car un peu barbouillées ! Du coup les fois suivantes, nous nous installerons tout devant !

8h50 Nous entrons sur le stade d’athlétisme Nallet, et c’est là que Nadine et Stéphanie font leur apparition. Je ne suis qu’à demi surprise car Nadine m’en avait vaguement parlé de peut-être venir participer à cette course. Mais ça fait bien plaisir de les voir toutes les deux, surtout avec le super beau temps, ça va être une belle course !

Nous nous dirigeons à l’intérieur du gymnase pour les inscriptions de Véro (dossard 310) et Nadine (dossard 278) sur la course de 11,8 km, et Stéphanie pour la marche. Il y a aussi un 10 km et un semi-marathon en même temps que le TPC.
Il n’y a pas de consigne pour nos sacs, c’est dans les vestiaires douches que nous pouvons laisser nos affaires.
Il fait beau mais encore frais avec un peu de vent, alors même tenue qu’hier avec le maillot du club cette fois-ci, les manchettes et les gants, une pastille de dextrose et une mini gourde.

9h10 Nous commençons l’échauffement que je finirai seule avec mes séries de gammes de courses.
14’ puls 141/164 et 2 km.
Je retrouve les filles et nous allons vers la ligne de départ sur la piste, à l’opposé de la ligne d’arrivée.

9h30 Le départ est donné et ça démarre vite, mais je ne me laisse pas entraîner. 300 m de piste en passant sous l’arche d’arrivée et nous quittons le stade. Au départ je suis avec Magali mais je ne vais pas la suivre longtemps car je préfère rester à mon allure marathon. Le parcours ne comporte qu’une seule boucle, mais sur la fin est prévue une longue côte d’environ 2 km. Donc je préfère être prudente, ne sachant pas à quoi ressemblent les côtes dans cette région.
Après un court passage dans une zone industrielle, nous arrivons dans la campagne, avec encore ces champs de couleur jaune et vert. Nous sommes toujours bien encouragés par les bénévoles et les habitants des villages que nous traversons. Avant le ravitaillement du km5, il y avait un poste d’épongeage. C’est pourquoi il y avait un morceau d’éponge dans le sac remis avec notre dossard. Une bonne chose d’avoir chacun son éponge pour toutes les courses, mais il ne fait pas suffisamment chaud pour que j’en ai l’utilité. Je passe le ravitaillement sans m’arrêter puisque j’ai ce qu’il faut sur moi, et je prends ma pastille de sucre.
Il y a aussi pas mal de photographes sur le parcours, et quand j’en vois un qui me photographie, un sourire et un merci au passage !
Je suis bien et vu le parcours plutôt plat j’ai un rythme bien régulier. Après la traversée de Anglesqueville les Murs, nous sommes de nouveau entourés de champs et à un moment j’ai aperçu la mer au loin, mais bien trop loin pour prendre une photo…..Dommage parce qu’ensuite lorsque nous arrivons sur le chemin du GR21 qui longe la mer, nous en sommes bien trop éloignés pour la voir. Là le terrain n’est pas très agréable, la terre est dure, on sent un peu de vent mais pas de quoi vraiment ralentir. Plus de trois kilomètres sur ce GR avant de retrouver le bitume, avec une bonne descente en bas de laquelle nous allons tourner à droite, et c’est là que va commencer la longue côte dont tout les coureurs parlaient…….Et quand j’ai vu le style de côte, j’ai été soulagée, je m’attendais à pire ! J’ai donc dépassé de nombreux coureurs dans cette côte où j’ai été photographiée. Je n’ai pas l’impression d’avoir beaucoup ralenti pour grimper cette côte, et une fois sur le plat j’ai reconnu le chemin du départ (zone industrielle) ce qui fait que j’ai accéléré. Arrivée sur la piste du stade, il reste 300m à parcourir. Je démarre mon sprint et je dépasse 3 ou 4 concurrents dont Magali en l’encourageant, et ensuite un belge, qui, me dira Magali plus tard, s’est demandé d’où je sortais ! ! Encore une fois l’animateur m’annonce lorsque je franchis la ligne en 1h03’14.

10h35 Je me dirige vers le stand de collation où je croise Claude, propriétaire du gîte et organisateur du TPC. Je papote un peu le temps de boire un verre de coca et manger de la banane. Puis je fais deux tours de stade avant de regagner les vestiaires. Au lieu de me doucher de suite, je décide de retourner me faire masser les gambettes. Et juste avant que je ressorte, arrive Hiroko et elle me donne un petit cadeau. Je la prends en photo et je file faire la queue au stand massage. Pendant l’attente, qui sera vraiment très longue car moins de masseurs que la veille, j’en profite pour faire mes étirements. Les secouristes de la Croix Rouge sont en train de mettre une attelle gonflable à la jambe d’une coureuse qui s’est blessée à la cheville.

Lorsque Véro et Nadine me retrouvent au massage, je ne suis pas encore passée. Elles sont satisfaites de leur course. Nadine termine en 1h19’18 et Véro en 1h23’42, elle a senti que c’était plus dur après la course de la veille au soir. Quant à moi, si je m’y connaissais un peu mieux en schéma de profil de parcours, j’aurais pu courir un chouillas plus vite ce parcours car la côte n’était pas aussi raide que je pensais…..

Pour le massage j’ai eu le même masseur que la veille, et il me tardait qu’il masse mes pieds surtout pour les réchauffer ! Et à la fin il exerçait une pression sur un certain point sensé détendre mais je n’ai ressenti de différence……Je ne dois pas être assez stressée !

12h15 Départ en minibus avec Véro, Frédérique et Bénédicte pour le déjeuner qui a lieu à la salle communale de St Valéry en Caux. L’organisation a vraiment tout bien prévu, il y a toujours le minibus pour transporter les retardataires.
Nous retrouvons Nadine et Stéphanie pour déjeuner ensemble avant leur retour en région parisienne.

13h00 Retour en car vers le gîte de Sainte Gertrude. La descente de l’escalier derrière le gîte est un peu difficile mais ça va encore.
Douche puis sieste avant le prochain départ à 15h30 pour la compétition de 17h00. C’est là que je vais voir de quoi je suis capable…..2 courses dans la même journée !

Résultats étape : 1h03’14. 139ème sur 175. 5ème V2F/V3F sur 10.
Classement général : 2h19’33. 140ème sur 176. 6ème V2F/V3F sur 10.Vitesse moyenne 11,30 km/h.





Sylvie

10km Humarathon Vitry sur Seine: 47'57 (2010), Semi-marathon Rueil : 1h45'27 (2010), Mararathon Seine-Eure : 3h43'55 (2010). Foulées de la Soie 2008 : 150km (10 courses) 18h30.




Les photos dans cet album : http://revedaventure.over-blog.com/album-1640328.html

Message édité par : Sydoky / 27-05-2010 15:04


  Profil  www  
Sydoky
845    
 meneur
 Coureuse

Sydoky
  Posté : 22-05-2010 18:50

TOUR DU PAYS DE CAUX

13 mai 3ème étape, Le Trait 20,100 km.




15h30 Et c’est reparti pour un petit voyage en car. Mais maintenant que nous nous installons devant, ça va mieux, d’autant plus que le trajet est beaucoup plus court que le matin, donc pas de barbouillage en arrivant sur place. A peine une ½ heure de route pour arriver à la salle Léo Lagrange. Pas de vestiaires ni douches sur place, c’est donc dans cette salle que nous allons patienter et nous préparer.
Véro ne courant pas cette étape, je vais lui confier mon APNR pour le petit reportage photos.

Depuis notre retour de Saint Valéry en Caux, le temps a changé, le ciel est bien couvert, il y a du vent et du coup ça caille un peu. J’hésite à courir tout en court alors je sors de la salle pour aller tester l’air ambiant……Brrrr ! c’est décidé j’enfile mon collant léger.

16h30 Je pars m’échauffer sur la pelouse autour de la salle.
13’ puls 132/139 et 1,8 km.
Je retrouve Véro et je me dirige vers la ligne de départ. Un des commissaires de course, habillé en policier, me dit qu’après le km15, il n’a pas installé les autres panneaux kilométriques. Ben c’est pas cool ça, ce sont justement ceux-là qui m’intéressent le plus ! Il m’explique que je n’aurais qu’à compter environ 100m après ceux déjà installés…..Mais je n’ai pas vraiment la notion des distances, donc tant pis je surveillerai les km sur ma montre Polar, mais ça risque d’être encore moins précis parce que je ne vais pas courir les yeux rivés dessus !

17h00 Coup de pistolet et c’est parti ! Nous avons d’abord 2 petites boucles à faire autour du pâté de maisons et à la fin de la deuxième nous partons pour 3 boucles moitié campagne moitié ville. Le parcours est décrit comme étant plat, mais il y a quand même 2 faux plats, 1 petit dans la petite boucle et l’autre plus long dans la longue route qui longe la ville.
Sauf après la deuxième petite boucle, nous allons à chaque fois passer par la case départ où nous serons bien encouragés, c’est là qu’il y aura le plus de monde. Sinon les bénévoles sur le parcours nous encouragent bien également.

Mon départ a été plus rapide que les courses précédentes le temps des deux petites boucles.
J’étais suivie de près par un groupe d’hommes mais aucun n’est passé devant moi. D’ailleurs ils en ont eu la remarque, comme quoi en principe ce sont les hommes qui doivent être devant pour protéger les filles du vent, lorsque nous en avons dépassé deux ! Je n’ai pas ralenti pour autant, j’étais bien, j’ai donc continué à mon rythme.
J’ai ralenti dans le chemin entre les champs avant d’arriver à la route en légère descente vers la ville. Puis un long passage avec le faux plat qui longe la ville, puis petite descente pour finir la grande boucle et repasser par la ligne de départ. Véro m’encourage, merci !

Au deuxième tour, le soleil a commencé à reparaître. En arrivant dans le chemin des champs, un coureur derrière moi me dit de faire attention car la voiture de tête de course arrive. Le chauffeur encourage les coureurs derrière moi, puis s’excuse de n’avoir pas vu qu’il y avait une femme devant et m’encourage aussi !
Et c’est donc vers le km10 que le premier concurrent, Kouider Bouregba, nous dépasse ! Pfff ! Il va bientôt en finir alors qu’il nous restera encore une boucle ! Evidemment d’autres le suivent, et à partir de là je ne vais pas dépasser grand monde mais plutôt être rattrapée par les premiers….
Fin de cette deuxième boucle à allure plus proche de mon allure marathon qu’au début, mais malgré mon départ plus rapide, mes puls sont corrects et je me sens bien. Un petit sourire au passage pour Véro qui est toujours là pour m’encourager, et c’est reparti pour la dernière boucle.

Dans ce troisième tour, je commence à avoir un peu chaud mais pas au point de me rafraîchir aux postes d’épongeage, et je sens mon ischio droit qui me titille légèrement. Je ne me suis arrêtée à aucun ravitaillement, j’avais assez d’eau sur moi et j’ai pris mes sucres comme d’habitude au km5 / 10 / 15 et mon gel dilué entre le km16 et km17. Comme je ne me retourne pas en courant, je ne sais pas à quel moment mes suiveurs ont décroché. Vers le km18, lorsque je suis arrivée dans la route qui descend vers la ville, au loin devant moi un coureur s’arrête sur le bas-côté pour s’étirer les jambes, il me semble reconnaître Bruno mais de dos pas évident. C’est seulement en arrivant à sa hauteur que je le reconnais. Ne l’ayant pas vu au départ, je ne savais pas quelle tenue il portait. Il me dit souffrir de crampes. Pas de chance, on aurait pu finir ensemble. Il m’encourage et je finis malgré tout en dépassant encore quelques concurrents alors que je ressens un peu de fatigue. Pour le dernier kilomètre je retrouve un peu d’énergie, la petite descente aide et encore sur cette course il faut virer pour franchir la ligne d’arrivée sous les encouragements du public et de Véro. Bizarrement, alors que j’ai quand même un peu faibli dans ce dernier tour, et bien il m’a semblé moins long que les autres !
Et je n’en reviens pas de mon chrono : 1h47’13 après les 11,8 km du matin !

Je passe le poste de contrôle et je continue de trottiner.

18h50 Je rejoins Véro puis pause collation d’arrivée.
L’animateur annonce l’arrivée de Bruno, alors nous retournons vite vers la ligne pour l’encourager dans les derniers mètres. Il a vraiment eu du mal à finir avec ces crampes.

19h00 Nous cherchons la salle pour les massages, il y a encore un monde fou qui attend mais je patiente quand même parce que ça fait du bien. Cette fois-ci c’est une jeune masseuse qui s’occupe de moi, trop contente d’avoir enfin une femme ! Ben oui, c’est plus agréable de masser de masser des jambes sans poils ! Par contre elle ne m’a pas massé les pieds, dommage……

20h00 Nous n’avons donc pas pu assister aux récompenses et à l’apéritif, je suis la dernière à sortir et tout le monde est déjà installé dans le bus pour le retour au gîte Sainte Gertrude.
Les escaliers sont difficiles à monter, moins à descendre, mais c’est toujours supportable.
Je sens juste un point de gène dans l’ischio droit, donc prudence demain matin pour le contre-la montre.
J’ai pris aussi régulièrement des comprimés de sporténine, avant et après la course, et aujourd’hui un en milieu de course.

Comme hier soir, les résultats sont affichés dans la grande salle, mais comme je n’ai pas mes lunettes, c’est Véro qui consulte pour moi. Et pour une deuxième course dans la journée, j’ai couru un peu plus vite que le matin et j’ai bien remonté dans le classement général. Bien que je ne sois pas venue là pour faire une performance chrono, ça fait plaisir tout de même

Voilà une belle journée bien remplie, toujours dans une ambiance bien sympathique !
Je n’ai pas pris de photos en pendant ma course, le paysage n’était pas terrible, nous ne sommes pas passés en bord de Seine…….
Et merci Véro pour le reportage photo !


Résultats étape : 1h47’13. 121ème sur 172. 5ème V2F/V3F sur 10.
Classement général : 4h06’46. 132ème sur 172. 5ème V2F/V3F sur 10.




A bientôt pour la suite de ce TPC2010,

et en attendant je souhaite encore bon courage à tous ceux qui sont à Villennes en ce moment !

Sylvie

10km Humarathon Vitry sur Seine: 47'57 (2010), Semi-marathon Rueil : 1h45'27 (2010), Mararathon Seine-Eure : 3h43'55 (2010). Foulées de la Soie 2008 : 150km (10 courses) 18h30.



Message édité par : Sydoky / 22-05-2010 19:29




Reportage photo de la course : http://revedaventure.over-blog.com/album-1641531.html

Message édité par : Sydoky / 27-05-2010 15:06


  Profil  www  
pgaz
9067     
 Beer
 Coureur

pgaz
  Posté : 23-05-2010 15:48

Bravo Sylvie. Pour l'instant, pour ce qu'on pourrait appeler la mi-course, la gestion
est très bonne. Ton expérience des Foulées de la Soie doit t'etre d'une grande utilité
quant à la répartition de l'effort.

  Profil  www  
tayral
6301     
 gniaqueur
 Coureur

tayral
  Posté : 23-05-2010 20:40

Bravo à toi pour le défi, quelle régularité dans tes allures, et quels chronos...

Bonne récupération

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :
HTML généré en: 0.6416 seconde(s)