Chaussez vos Runnings !
 [Flaneur - Connexion]
Sujets
jeudi 14 novembre 2019
 Bloc connec

Nom d'utilisateur :


Mot de passe :
 Ephémérides
En ce jour...
1910
A bord de son Curtis Golden, l'Américain Eugen Ely réussit le premier décollage de l'histoire d'un avion à partir d'un navire.
1915
Thomas Masaryk proclame sa volonté de créer un Etat tchécoslovaque indépendant.
1951
Pour la première fois, les cavalières sont autorisées à participer aux Jeux Olympiques.
2019
St Sidoine
 Activité du Site

Pages vues depuis 31/07/2006 : 34 522 859

  • Nb. de Membres : 1 520
  • Nb. d'Articles : 431
  • Nb. de Forums : 79
  • Nb. de Sujets : 21
  • Nb. de Critiques : 6

Top 10  Statistiques

21 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
| Des Questions? La FAQ | Des Questions? Le Glossaire | Des Questions? Les Forums | Des Questions? Astuce du jour | Tableau des records | Records à l'entraînement



Georges Clemenceau : La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts.
Modéré par : soleia giamdoc pgaz Petitrenardbleu 
Index du Forum » » Vos entraînements au quotidien » » sorties du jeudi 12 octobre 2006
Auteursorties du jeudi 12 octobre 2006
pascal91
507    
 meneur
 Coureur

pascal91
  Posté : 12-10-2006 09:26

je lance le sujet du jour....

echauffement en endurance 18'
1 X 1000 m en 3'44
récup 2'34
1 X 1000m en 3'42
retour en endurance 20'

voili voilou il me reste que ma chtiote sortie de 30' samedi avant le jour J
bonne journée
pascal

  Profil  
Sarah
22   
 glandeur
 Coureuse

Sarah
  Posté : 12-10-2006 11:03

Coucou, pour ma part c'est moins compliqué que Pascal je devrais normalement aller courir 50 min environ sur mon parcours habituel mais comme je bosse aujourd'hui je ne sais pas si je vais avoir le courage d'y aller, on verra ce soir...
Bonne journée.
Sarah.

  Profil  
Roadrunner06
173    
 trotteur
 Coureur

Roadrunner06
  Posté : 12-10-2006 11:21

Bravo Sarah et Pascal.
La régularité et la persévarance, ça paie toujours.
Je sors ce soir en ce qui me concerne. Un petit 15 kilo de prévu sur les hauteurs Niçoises.

  Profil  
soleia
46161       
 éclaireur
 Coureuse

soleia
  Posté : 12-10-2006 12:21

Bravo à tous les 3...

Pascal, tu vas vraiment faire un bon chrono dimanche toi
Sarah, un peu de courage
Road... ralentis le rythme... Ce serait bête qu'on perde notre meneur d'allure avec son ballon rouge pour excès d'entraînement

Message édité par : soleia / 12-10-2006 12:23


  Profil  
Oseoma
196    
 trotteur
 Coureur

Oseoma
  Posté : 12-10-2006 14:44

Salut à tous

Ici, je me suis contenté d'un petit 11,4 km couru en endurance. Étant donné mon niveau (débutant, bien sûr ), je suis très content d'avoir tenu une vitesse de 12 km/h .

Prochainement, je compte lire quelques livres sur la CAP, donc plusieurs articles pourraient jaillir à tout moment sur PassionCourseAPied .

En tout cas, bravo à tou(te)s les coureu(r)/(se)s !


  Profil  
Outlawrunner
7793     
 gniaqueur
 Coureur

Outlawrunner
  Posté : 12-10-2006 15:52

Salut à tous et salut aussi Oseoma, ça faisait un bail!
Heureux de te croiser.


Alors ce jour.
Sale journée. Surtout le matin.

Gros stress!

L'appétit étant coupé, ayant les nerfs à fleur de peau.
Je décide sur un coup de tête de partir courir.

Il était 11h30.

Je me devais de laisser sur le bitume mes nerfs, ce trop plein qui m'étouffait.
Je pars donc.
Dès le début, mes jambes semblent peser des tonnes. Très dur de relever mes mollets. L'impression d'avoir du plomb dans ceux ci.

Je cours 1'40''. Je stoppe, je me dis que c'est pas aujourd'hui que je suis en état de courir.
Je pause donc. Je suis là, je regarde le paysage, les yeux sans doute hagards. L'esprit contusionné par des idées sombres qui viennent marteler sans cesse.
Je n'ai qu'une envie, rentrer à la maison.

Soudain, je serre les dents, ainsi que mes poings.
Je mets mon lecteur MP3, le volume à fond, et je balance Papa WasRolling Stones version G. Michael.

Je m'élance comme un lion, furieux, la rage au coeur.
Je me dis " advienne que pourra"
Ou je cours ou alors je suis rien!

Quelle pensée idiote n'est ce pas?

Je cours 34'. Distance parcourue 7,200 km environ.

J'ai du m'arrêter car mon lecteur est devenu silencieux.
En effet, je n'ai pas remplacé la pile depuis fort longtemps.
Mais j'en avais pris une autre. Je la cherche donc dans ma ceinture porte bidon. Je remplace la pile, mais pour rien, celle ci étant plus usée que la précédente.

Je ressens monter en moi la pression.
Je vais devoir rentrer seul et sans même la musique?
OK, je ne cours plus, j'en ai marre de cette journée.
Je me dis qu'il y a des jours ou l'on ferait mieux de rester couché.

Je marche donc sur 100m.
Le regard au ras du sol.
Je n'entends rien, je ne vois rien.
Je n'ai même pas entendu venir une voiture qui est passée à moins de 20 cm de ma peau et dont le conducteur n'a même pas jugé bon de ralentir.


Mais au bout de ces 100m, mes nerfs, ma volonté s'éveillent, voilà que soudain j'ai envie de courir à nouveau et avec rage.

Je repars donc.
Je reprends le même rythme qu'à l'aller.
Ne pouvant écouter la musique, je chante à voix haute, je gesticule, je me dis que l'on va me prendre pour un fou et je me dis que cela m'est bien égal.
Tant mieux après tout. Que peut être la vie sans un brin de folie?


Sur le parcours, je vois un chaton écrasé. Mort sans doute depuis 3 ou 4 jours.
Je stoppe 30 secondes.
Je me dis à ce moment là que la vie n'est qu'un morceau de cristal qui peut nous échapper à tout moment et se briser en 1000 morceaux.
Mais je me dis aussitôt que ce chaton là, ce n'était pas du cristal pour lui, mais du simple verre.
La vie lui avait refusé l'essentiel.
Une vie naissante était déjà achevée.
Et je me demandais où était la logique dans tout cela.

Je repars avec encore plus de rage, de la fureur.
Arrivé au 11e kilometre, je ressens un gros coup de fatigue.
Il faut dire que je suis à jeun depuis la veille.
Rien dans l'estomac si ce n'est le café du matin pris à 7h.

Je ralentis donc.
Mes jambes qui étaient devenues presque légères redeviennent lourdes à nouveau.
Mais je veux continuer.
Je rallonge mon circuit d'un Km environ.
Et voilà, ma sortie est terminée.

Plaisir mélangé à de l'amertume.
Distance totale de 15 kilos pour 74'.

Je ne prends jamais de bain. Je me douche c'est tout.
Mais ce jour, j'avais envie de me tremper dans de l'eau bien chaude.
J'ai donc rempli ma baignoire.
Et je suis resté là plus de 30 mns.
Je revoyais mon parcours.
Les vignes, le chaton, les papillons, et puis symbole des temps modernes et civilisés, je parle là de quelques voitures croisées lors de cette sortie. Quelle bizarrerie que ce monde!
Tous ces contrastes. Par moment on entend le doux gazouillis des pinsons, moineaux, mésanges., Jusqu'à ce qu'un bruit sourd et sans aucune harmonie vienne meurtrir nos oreilles. Je déteste ces bruits de moteurs.

Je me dis que dans la vie rien n'a un sens.
Tout est éphémère, tout est semblable à une plume que la moindre brise peut emporter au loin.

Je me dis que ma foulée ce jour a été le reflet des choses de cette vie.
Tantôt légère , tantôt lourde. Pesante.
Rapide ou plus lente. Comme ce temps qui joue bien souvent les capricieux.

Mais je suis arrivé au bout.
Au bout de ces quelques kilomètres.
Ce chaton arrivé au bout de sa vie avant même que celle ci ne lui en dévoile toutes les couleurs.
Ces papillons, êtres éphémères, si fragiles, qui m'ont accompagné durant cette escapade.
Je sais aussi que je ne les reverrai jamais.

Je me dis que une sortie en course à pied c'est comme tout le reste.

Il y a un départ. Une envie, quelque chose de plus ou moins définissable.
Il y a tout ce que l'on pourra entrevoir durant notre temps de vie, et puis un jour il y aura l'arrivée.
Nous devrons franchir la ligne.

Je me dis alors que chaque papillon entrevu, chaque fleur, chaque brin de fenouil, ces oiseaux qui virevoltent et qui sentent l'hiver s'approcher.
Je me dis que tout cela valait bien la peine que je décide non seulement de ne pas rentrer à la maison, mais de poursuivre ma volonté et ce que me dictait mon esprit mais aussi mon corps.

Courir, courir,
Et avant que le dernier portique ne se profile à l'horizon,
voir et voir, et voir encore les papillons et les fenouils au bords des chemins.

A bientôt...........

Message édité par : Outlawrunner / 12-10-2006 16:02


  Profil  
Mod_sup2
1  
 glandeur
 Coureur

Mod_sup2
  Posté : 12-10-2006 17:27

Bon je vais faire court ................. Pas l'âme d'un poête ce soir moa ....
Sortie de 48'35" soit 40' endurance et 10 lignes droites .... kilomètrage 10 kms ...
Encore une léger footing samedi matin et direction Paris !!!


  Profil  
soleia
46161       
 éclaireur
 Coureuse

soleia
  Posté : 12-10-2006 18:22

Pour Outlawrunner...
Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas eu le bonheur de lire un de tes textes... Sourire.........................................

---------------
Un héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut. Les autres ne le font pas.
(Romain Rolland)

  Profil  
Bool
185    
 trotteur
 Coureuse

Bool
  Posté : 12-10-2006 18:51

Bonsoir !

Bravoi à tous

Je cours en endurance (trois fois par semaine) pour le moment donc c'est pas compliqué pour moi : une sortie de 48 minutes, avec mes nouvelles runnings aux pies et je n'ai plus mal aux genoux, youpi !! Mis à part des bobos dont je vais parler dans le forum adéquat, je me suis sentie super bien aujourd'hui

Bonne soirée à tous !
Bool

  Profil    
soleia
46161       
 éclaireur
 Coureuse

soleia
  Posté : 12-10-2006 19:11

Bool... tes dessins sont superbes, bravo, je suis impressionnée

---------------
Un héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut. Les autres ne le font pas.
(Romain Rolland)

  Profil  
Bool
185    
 trotteur
 Coureuse

Bool
  Posté : 12-10-2006 19:25

Merci beaucoup Soleia, pour ton compliment et pour ta visite

  Profil    
FRED101964
193    
 trotteur
 Coureur

FRED101964
  Posté : 19-10-2006 18:11

la vie d'un chaton et comme la vie d'un homme perfectible mais tellement fragile... Et on court après le temps s'en pouvoir l'apprivoiser mais peut être avec l'ambition de le vivre du mieux possible, en sachant que la fin n'est pas une loterie ou il y a quelques gagnants mais juste une fin de vie....

  Profil  
Sauter à :
HTML généré en: 0.5943 seconde(s)